Une (re)naissance.

Publié le par teparlerdemavie

Une (re)naissance.

Après un premier mois de janvier éprouvant, source de bien des interrogations, j’ai eu envie de placer le mois de février sous celui du cœur.

De vous ouvrir la porte de mon passé m’a fait un bien que je n’aurais jamais imaginé. Je me suis sentie plus vivante que jamais avec cette force de penser que je mérite le travail de réhabilitation que j’entreprends sur moi.

Je me sens proche de moi, de l’enfant que j’étais avec un regard bien plus indulgent, un amour plein de compassion pour toutes mes souffrances passées.

Mon corps, à travers ma maladie, me rappelle comme accueillir le temps présent est essentiel car il passe à une vitesse vertigineuse. Il me donne envie de me tendre la main et de m’accompagner vers un bien-être et une sérénité toute douce.

Je dépose les armes, abaisse mon armure, m’accepte dans ma fragilité. Notre regard sur nous-même a une importance capitale car c’est lui qui nous guide vers notre façon de nous traiter. S’il est cruel, dur, impitoyable, méprisant, nos actes répondront de la même façon. Ils ne sont que le miroir de nos pensées.

Aujourd’hui, ce regard, je le veux doux, aimant, compatissant, attendri. Juste humain avec toute la fragilité de mes failles qui font de moi un être sensible pourvu d’émotions.

Et ces émotions, je ne les renie plus, du moins, je tente de ne plus les renier. Elles ont si longtemps été en moi comme des hurlements silencieux auxquels j’ai tourné le dos par peur. Elles m’effrayaient par leur puissance, balayaient tout sur leur passage et me laissaient seule, terrorisée, les mains plaquées sur les oreilles pour me soustraire de leur vacarme assourdissant.

Et tout à coup, je réalise, en faisant un pas vers elles, que ces émotions ne sont que des murmures trop longtemps ignorés. Des cris, il y en a point, les ras-de-marées n’existent que dans mon esprit perverti par des images et des mots du passé, grondant avec la puissance d’un tigre. Mais de tigre il n’y en a point non plus, seul un chaton apeuré et inoffensif me fait face dans le miroir.

Et c’est presque un éclat de rire qui m’échappe lorsque je prends conscience de cette réalité anamorphosée par des relents parasites du passé.

Ce mois de février, si court mais si intense, je l’ai vécu comme une mise au monde, la naissance d’un « moi » vulnérable, imparfait dans sa nudité mais tellement prometteur, si gorgé d’amour et de désirs.

Le désir d’apprécier ce qui m’entoure, de cueillir chaque instant, de relever le regard dans lequel il n’y a plus aucune honte, d’embrasser la douceur, la quiétude.

J’ai envie d’aller vers moi, de faire un pas à ma rencontre et de sentir au plus profond de mon être quels sont les besoins qui me nourrissent et d'y répondre de la meilleure façon qui soit.

  Je le veux, je le souhaite et surtout, je me l’accorde. 

 

LIEN PHOTO

Commenter cet article

Océane 02/03/2015 20:28

Et c'est important de se regarder avec bienveillance :) bonne semaine à toi !

teparlerdemavie 03/03/2015 10:59

Oui, c'est la clé de tout. Merci.
Bise

marie kléber 02/03/2015 14:02

Ne plus renier ses émotions, se regarder avec indulgence, je crois que c'est le début d'une merveilleuse aventure avec soi-même. J'aime ce mot "renaissance" qui se sent à travers chacun de tes mots. Tu avances désormais dans la lumière.

teparlerdemavie 02/03/2015 17:10

J'aime beaucoup tes mots. "Avancer dans la lumière", quelle belle image. Bise

PetitDiable 02/03/2015 12:20

Quel joli billet! Tu es sur la voie de la réconcilliation, c'est sûr!

teparlerdemavie 02/03/2015 17:09

Merci, je sens qu'il y a des choses qui changent en moi. ça fait du bien. Bise

Bellone 02/03/2015 08:37

Ton texte m'a beaucoup touchée :-) Bon début de semaine. Bises !

teparlerdemavie 02/03/2015 17:08

Merci. Bonne semaine à toi aussi. Bise

Tribulations d'une quinqua 01/03/2015 18:23

Voilà donc un mois de février très positif. J'admire ta faculté à t'analyser toi-même.

teparlerdemavie 01/03/2015 21:12

Oh merci beaucoup. J'apprends à me connecter à mes émotions et à entendre le vrai en moi.
Bise

matchingpoints 01/03/2015 16:30

Ce qui semble un début, une renaissance très prometteuse !

teparlerdemavie 01/03/2015 16:44

Oui, et avec cette renaissance, je m'offre (enfin) un avenir.
Merci.
Bise