Critiquez, n'insultez pas.

Publié le par teparlerdemavie

Critiquez, n'insultez pas.

J’écris. J’aime ça. Je ne sais pas d’où ça vient (personne n’écrit dans ma famille) mais c’est quelque chose qui m’habite, me donne vie, m’enthousiasme… depuis des années.

Je devais être au collège lorsque j’ai commencé à écrire mes premières lignes. C’était mauvais mais tellement réjouissant. Mon but n’a jamais été de devenir célèbre en me faisant publier. Non, mon but n’a jamais été de mettre l’un de mes écrits en pleine lumière et lorsque je lis certaines blogueuses à la critique facile démonter purement et simplement certains livres, je me dis que j’ai bien raison.

Je ne comprends pas certains billets qui descendent en flèche des romans avec une méchanceté qui me laisse pantoise. Pourquoi tant d’animosité ?

Alors qu’on ne s’y trompe pas, je ne suis pas contre la critique à partir du moment où elle est constructive, bien menée et réaliste. Je lis plusieurs blogs de lecture dont les critiques négatives sont intéressantes et surtout valables car elles touchent au fond, pointent du doigt des aspects, sujets à la critique mais lire que tel roman, c’est de la merde, le comparer à quelque chose d’abject en sachant que dernière chaque histoire, il y a un être humain qui se prend ces jugements en pleine face, je trouve ça d’une violence !

Alors, vous allez me dire qu’il y a des romans qui sont vraiment mauvais (j’en ai lu moi-même certains qui ne m’ont pas laissé un souvenir impérissable) mais de là à aller balancer 4 mots odieux sur son blog, j’avoue que je ne comprends pas.

Personnellement, mon blog n’est pas une poubelle, je n’ai pas envie d’y mettre des mots et encore moins des messages salissants. Je veux, au contraire, le respecter.

Il y a 20 ans, j’aurais peut-être fait partie des gens qui salissent sans aucun argument (et encore, j’ai tellement de respect pour les auteurs que je ne sais pas si c’est quelque chose que j’aurais pu faire) mais je sais qu’aujourd’hui, je n’en vois pas l’intérêt hormis celui de vomir sa rancœur.

Pour moi, une critique, c’est un point de vue objectif sur un écrit. Il n’est pas nécessairement positif mais ne sera jamais gratuitement méchant parce que j’estime que tous les goûts sont dans la nature et tout travail mérite un minimum de respect. J'aime trop les livres et les auteurs pour les dénigrer de quelques mots jetés à la va-vite sans aucune considération. 

Ps : cette photo parce que les livres sont des phares dans mes nuits insomniaques.

 

LIEN PHOTO

Publié dans Libre expression.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Allye 07/04/2015 10:42

Les blogueuses n'ont aucune, j'écris bien AUCUNE légitimité pour critiquer quoi que ce soit dans quelque domaine que ce soit. J'ai fait un temps parti d'un collectif de blogueuses, j'ai eu à écrire quelques billets en échange d'un partenariat et je me suis sentie illégitime et malhonnête (oué carrément)... Pourquoi aurai-je un avis plus sensé que quelqu'un d'autre ??? J'ai arrêté tellement ça me saoulait... Je ne serai donc jamais une blogueuse influente et continuerait à écrire autour de mon petit nombril... La critique est un art difficile et la plupart des blogueuses ne maîtrise pas...

teparlerdemavie 08/04/2015 12:45

Oui, savoir écrire une bonne critique, c'est difficile. Merci beaucoup pour ton témoignage très intéressant.
Bise

lesdoucesparoles 05/04/2015 20:39

Très bel article. Une critique construite n'a rien de mal contrairement à la critique facile ''juste pour blesser''

teparlerdemavie 05/04/2015 20:56

Oui, je suis d'accord avec toi.
Bise

Sabrina 03/04/2015 23:03

Salut :-)
Je suis comme toi j'ai beaucoup de mal tout simplement à critiquer quelque chose que quelqu'un a mis du temps à créer, je trouve ça indécent par nature et si rien n'est parfait ou ne me plaît pas je conçois que cela plaise à d'autres. :-)

teparlerdemavie 04/04/2015 14:29

Oui, voilà, c'est exactement ça. Respectons le travail d'autrui.
Bise

Océane 03/04/2015 21:36

quand on commence à critiquer de manière négative, c'est difficile ne de pas sombrer dans la méchanceté, il faut du talent pour parer à cela. Et je pense que c'est une chose qui arrive souvent, même sans s'en rendre compte ! J'essaye de ne pas tomber dans la méchanceté gratuite, mais après tout c'est un point de vue, et je peux écrire un truc que je vais trouver neutre, et qui sera mal pris quand même... Donc: on fait de son mieux :)

teparlerdemavie 04/04/2015 14:28

Je n'ai jamais lu de critiques méchantes sur ton blog. Il y a, selon moi, critique (qui ne me dérange pas) et insulte.
Là, j'avais en tête 3 critiques où il était dit que le livre était de la "merde", qu'il retournait là d'où il n'aurait jamais dû sortir : de la poubelle!... j'ai trouvé ça violent et déplacé.
Merci pour ton témoignage.
Bise

Melgane 03/04/2015 15:48

Je suis d'accord avec toi, on peut critiquer un livre, mais le démonter purement et simplement avec comme espèce de sous entendu "j'aurais fait mieux" ben... bof. Après c'est vrai qu'il peut y avoir dans les livres des trucs qui chiffonnent. Par exemple j'ai commencé le dernier Tara Duncan il y a peu et, dans ce tome, tous les personnages, ou du moins une très très écrasante majorité sont en couple, tout le monde est casé, c'est incroyable... et un peu agaçant parfois. Aussi tout à une solution. Par exemple les parents de Tara sont morts, sont dans le royaume des fantômes, mais elle peut quand même leur parler. On dirait qu'on est dans le monde des bisounours. Bon. Mais ce n'est pas une raison pour dire que c'est de la merde et démonter complètement le machin parce que, comme tu dis, il y a une personne derrière. C'est aussi un peu ce qu'il se passe avec les blogs entre eux, où parfois les blogueuses sont vraiment méchantes et presque cruelles, comme si elles oubliaient qu'il y avait quelqu'un derrière l'écran. Je me demande si ce n'est pas un mécanisme relatif aux écrits en général...

Par contre je ne suis pas d'accord quand tu dis qu'une critique est un point de vue objectif sur un écrit parce qu'il n'existe pas de point de vue objectif. A partir du moment où on parle de son avis, de son ressenti sur un livre, on ne peut pas être objectif. Même les critiques littéraires ne le sont pas. Ce n'est pas pour ça que l'on ne peut pas reconnaître des qualités à un livre, même si des trucs nous font tiquer. Par exemple pour en revenir à Tara Duncan, malgré les deux choses que j'ai repérées qui m'agace un petit peu (certainement dues au fait que c'est un livre pour ado) je suis obligée d'admettre que, quand je le lis le soir, je me dis "allez, encore une page" parce que ça se lit néanmoins facilement même si ce n'est pas une plume "magistrale" comme veut nous le faire avaler la 4ème de couverture ^^'

teparlerdemavie 03/04/2015 16:29

Tu as complètement raison pour le mot "objectif". En me relisant (plus tard), j'ai vu que je m'étais trompée de mot, je voulais dire "subjectif" car ça ne concerne que nous.
Lorsqu'on lit un livre, on y met notre coeur, notre affect, notre histoire... toutes ces choses qui donnent une saveur différente et qui varient selon les lecteurs (et qui peuvent évoluer avec le temps. Certains auteurs nous déplaisent à une période de notre vie et nous "parlent" à une autre).
En tout cas merci pour ton commentaire très intéressant.
bise

Nanou 03/04/2015 15:09

Ton blog et tes articles, toujours écrits au plus juste et au plus positif sont des phares pour moi, merci pour le bonheur de te lire ...

teparlerdemavie 03/04/2015 16:30

Oh merci beaucoup, tes mots me touchent. Comme quoi, les mots ont beaucoup d'importances, ils peuvent être des baumes au coeur comme des coups au corps.
Bise

Alicia G. 03/04/2015 11:41

Je n'aurais pas dit mieux! Je fonctionne comme toi! Je vais plutôt dire "je n'aime pas" que "c'est de la merde"
Ça a la critique facile et acerbe dans tous les domaines. J'en ai fait les frais et ça fait mal car oui, y'a un être humain derrière son écran qui lit ces critiques là...

teparlerdemavie 03/04/2015 16:32

Salir, c'est tellement facile, bien plus que de développer son point de vue. Je trouve ça triste.
Et oui, il y a un être humain derrière chaque mot, dommage que ceux qui balancent des horreurs ne se connectent pas plus à leur humanité.
Bise

Fay 03/04/2015 10:48

Je suis tout à fait d'accord avec toi. Je critique des livres sur mon blog. Des fois je n'aime vraiment pas comme c'est écrit, mais j'essaye de trouver autre chose comme points. Il faut savoir nuancer ses propos. La violence par les mots est une violence. Et elle n'est pas nécessaire du tout. Imposer son avis n'est pas un problème, mais manquer de respect au travail d'un auteur, c'est inutile pour moi. D'ailleurs, les blogueuses livre que je suis ne pratiquent pas du tout la descente d'un auteur. On a tendance à croire que sur internet tout peut se dire, mais c'est faux. Bonne journée

teparlerdemavie 03/04/2015 16:33

Je suis complètement d'accord avec ce que tu dis. Le respect des uns envers les autres est primordial (et c'est pour moi, un minimum).
Bise

Ker Mary 03/04/2015 09:54

J'ai déjà bien du mal à trouver des mots pour mes critiques positives alors en général quand un livre ne me plait pas je ne le commente même pas sur mon blog. Parce que tous les gouts sont dans la nature et que si moi j'aime ou pas ça n'engages que moi. Tout comme ceux qui disent que musso ou levi ce n'est pas de la littérature. Bah oui mais en attendant ils sont lus.

teparlerdemavie 03/04/2015 16:36

Oui, ça me fait doucement sourire lorsque j'entends (même si ça n'est vraiment pas le style littéraire que j'affectionne) dire que Lévy ou Musso, ça n'est pas de la littérature. Il y a quand même, j'imagine, beaucoup de travail derrière leur réussite et faire "rêver", ça n'est pas aussi simple qu'on veut bien le faire entendre.
Bise

Irene Zlato 03/04/2015 09:33

Tout à fait d'accord avec toi... la critique oui, mais pas l'insulte. Je crois que l'insulte est une volonté de pouvoir... "je te fais mal donc, j'ai du pouvoir sur toi, donc je suis important(e)".
J'aime beaucoup l'image!

teparlerdemavie 03/04/2015 16:37

Oui et je trouve ça triste. Je crois qu'il y a des personnes qui ont besoin de se défouler mais qui n'utilisent définitivement pas la bonne méthode.
Bise

fedora 03/04/2015 08:45

je pense que les critiques nauséabondes viennent de gens qui se sentent investis d'une mission : celle de nous éclairer sur leur avis, un avis tellement intéressant qu'on n'aurait pas pu vivre sans ;) Sinon, j'adore ton ps... belle journée !

teparlerdemavie 03/04/2015 16:37

Merci fedora. Et merci pour ton humour, ça fait du bien d'en rire.
Bise