Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Mon blog, ma thérapie.

Publié le par teparlerdemavie

 

1131f59dc9d5abf959148ae269e2c339.jpg

 

J'ai ouvert mon blog, il y a 18 mois. L'idée m'est venue alors que je traversais une mauvaise période. J'aurais pu y mettre tous les trucs moches qui m'arrivaient mais au contraire, j'ai ressenti le besoin d'en faire un espace positif.

 

Je voulais qu'il soit ma bouée de sauvetage, mon îlot de tendresse, ma parenthèse enchantée, mon petit coin de paradis (tous les trucs cucul qui font lever au ciel les yeux des ardents défenseurs de « la vie n'est qu'une chienne, dénonçons-la ! »).

 

Oui, j'avais juste le désir que ce soit un lieu où je viendrais y déverser ma joie et ma bonne humeur, parler de moi, un peu beaucoup, avec tendresse et maladresse mais toujours avec sincérité (et pousser aussi quelques coups de gueule, parce que parfois, la connerie humaine, trop, c'est trop!).

 

Et puis, j'ai commencé à recevoir des messages de personnes m'expliquant que c'est bien beau d'afficher son bonheur et sa volonté de ne voir que les choses positives mais il y en a qui souffrent. Et il faudrait peut-être aussi penser à eux.

 

Vous, qui me lisez, vous ne connaissez pas ma vie, je ne dis que ce que je veux bien en dire et pardonnez-moi si je ne souhaite vous en montrer que le positif car c'est ça qui m'intéresse : ne garder que le meilleur.

 

Alors je vais vous expliquer pourquoi j'ai fait ce choix, une seule fois, je ne reviendrai plus sur le sujet : je souffre d'une maladie auto-immune. Elle me pourrit la vie de façon régulière et m'a fait traverser des périodes plus que compliquées.

 

Je ne vous parle même pas des douleurs (ma maladie est inflammatoire) mais juste de mes nombreuses fausse-couche, du décès de l'un de mes fils à sa naissance, de mon combat et mon acharnement pour avoir mes enfants.

 

Alors oui, j'ai la chance inouïe d'avoir trois enfants merveilleux. Je les aime et je remercie chaque jour le ciel de m'avoir offert ce cadeau mais je connais la valeur d'une vie et je sais aussi l'horreur que représente la perte d'un enfant.

 

Dans ma famille nous avons la poisse. Il y en a comme ça qui accumule les maladies et les agressions, nous faisons partis de ceux-là. Lorsqu'on dit « ça n'arrive qu'aux autres »... oui, les autres, c'est aussi nous.

 

Je me suis longtemps apitoyée sur mon sort car j'étais submergée par un sentiment d'injustice, une volonté de comprendre, la colère du « pourquoi moi ? ». Une colère abominable qui a gâchée une partie de ma vie, l'a noircie, rendue moche et invivable.

 

Et puis, je me suis prise en main, j'ai rencontré des personnes qui m'ont aidées, des thérapeutes formidables. Je ne suis pas tombée sur les bons du premier coup, oh non, cela aurait été trop simple mais j'ai continué à chercher jusqu'à ce que je rencontre la bonne personne.

 

Idem pour les médecins. Pendant des années, je les ai entendus minimiser mes douleurs, allant, pour certains, jusqu'à se moquer de moi, de mon soi-disant stress (le stress, on te le balance à toutes les sauces). Je n'ai pas été entendue, j'ai même été raillée et puis, un jour, j'ai poussé la porte du bon cabinet médical.

 

Je me suis battue. Rien ne m'est arrivée tout cuit dans le bec.

 

Alors non, je n'ai pas la vie facile, je ne balance pas des évidences telles que « profiter de l'instant présent », « aimez vos enfants », « ne gardez que le meilleur »... parce que je me noie dans le bonheur au point que je ne sache plus quoi en faire.

 

Je ne suis pas une imbécile heureuse, une idiote sans cervelle qui sourit béatement à la vie, en gardant précieusement ses œillères pour éviter de croiser le regard de ceux qui souffrent.

 

J'ai juste fait le choix de la vie.

 

Je veux profiter de tout ce que la vie a à m'offrir.

 

Le reste, je m'en fiche et si ma philosophie en agace certains, ça n'est pas bien grave, il y une multitude de blogs et de forums où l'on vient s'y plaindre à volonté.

 

Je sais que ça va choquer mais je voulais juste vous dire : aujourd'hui, je sais que j'ai une chance inouïe car mon unique objectif est de connaître le bonheur et de le cultiver, jour après jour. Chaque vie a une valeur inestimable car elle n'est pas éternelle alors ceux qui veulent se la gâcher, qu'ils le fassent.

 

Alors qu'on ne vienne plus me dire : c'est bien beau d'afficher ton bonheur mais tu devrais peut-être penser à ceux qui souffrent !

 

Oui, j'y pense, j'y pense même chaque jour.

 

Mais la vie n'est pas une chienne, ni une pute, la vie c'est juste notre cœur qui bât et qui un jour ou l'autre s'arrêtera de battre et j'aimerais autant avant cet ultime instant me dire que j'ai bien vécu et garder en moi des souvenirs qui font du bien à l'âme, ceux qui font naître un sourire sur tes lèvres.

 

La vie est trop courte et encore bien plus pour certains, ne l'oublions pas (il m'est arrivée souvent de râler pour des bêtises et d'éclater de rire soudainement en prenant conscience que ma vie ne s'arrête pas à un tube de dentifrice qui n'a pas été rebouché... même si ça fait chier, on est bien d'accord! *humour*)

 

Voilà, c'était ma petite parenthèse explicative, demain, c'est promis, on se marre!!

 

PS : ne vous y trompez pas, j'ai fait le choix d'être le plus positive possible sur mon blog mais j'admire aussi ces hommes et ces femmes qui, dans leurs blogs, abordent le thème de la maladie, avec courage et qui se battent jour après jour. Chacun choisi sa forme de thérapie, moi, j'ai juste choisi le rire et l'auto-dérision.

 

Photo by Emilstojek (deviantart)

 


Partager cet article

Repost 0

Un peu d’humour que diable !

Publié le par teparlerdemavie

 

CommentChier    

 

 

Vous aussi, je suis sure, vous connaissez des personnes qui ont un sens de l’humour quelque peu limité ou qui ont la fâcheuse tendance à tout prendre au pied de la lettre.

 

 

Et quand on aime bien le 6e degré, comme moi, ou adopter, dans certaines circonstances, l’ironie pour dédramatiser une situation… ça n’est pas toujours bien vu.

 

 

Je me souviens de la fois où, avec ma mère, nous avions fait les magasins pour trouver un cadeau d’anniversaire pour mon père. Nous avions atterri chez « Nature et découvertes », une boutique que j’affectionne tout particulièrement et j’étais tombée sur, selon moi, le cadeau idéal : Le fameux livre « Comment chier dans les bois. Pour une approche environnementale d’un art perdu » (oh ! Je suis sure que vous le connaissez aussi !) Je n’étais pas peu fière de ma découverte quand ma mère s’est exclamée : « Ton père est constipé, ce livre ne lui sera d’aucune utilité ! »

 

 

Euh… comment te dire maman… justement, c’est là que c’est drôle…

 

 

J’imaginais déjà la tête de mon père en déballant son cadeau.

 

 

Finalement, on s’était rabattues sur je ne sais plus quel cadeau (tout aussi inutile mais bien moins drôle) dont je ne me souviens même plus.

 

 

Bon, mon cadeau humoristique n’était peut-être pas très classe, je l’admets mais il aurait pu décoincer un peu les convives autour de la table (et je suis sure qu’il y a plein de trucs sympa à apprendre dans ce livre !)

 

 

L’humour, c’est aussi quelque chose que j’apprends à mes enfants (oui, l’humour, ça se cultive). Ils sont drôles, me font rire et savent se moquer d’eux-mêmes. Je ne compte plus les fois où j’ai éclaté de rire devant leurs réflexions. Qu’est-ce que c’est bon !

 

 

Alors oui, il y a ceux qui sont légèrement coincés mais aussi ceux dont l'humour est lourd voir super déplacé et le pire sont ceux qui croient en avoir mais qui en sont totalement dépourvus et qui pourtant persistent à nous faire leur one man show d’un niveau déplorable (et que tu subis en plaquant, dans certains cas, un sourire vaguement ou totalement, c’est selon, hypocrite jusqu’à en avoir mal aux zygomatiques ! Oui, des fois, tu ne peux pas balancer à ton interlocuteur qu’il a un humour de chiotte et donc, par conséquent, que ses blagues sont… à chier !)

 

 

Oui, moi j’aime les gens qui ont de l’humour, le vrai, celui qui te fait subitement explosé de rire, qui te file la banane et à tous ceux qui en sont pourvus, je voulais leur dire : merci !

 

 

Merci à vous de nous rendre la vie plus drôle, plus légère, plus facile, c’est un bonheur de vous côtoyer au quotidien, ça fait tellement du bien ! Ne changez rien !

 

 

« La seule chose absolue dans un monde comme le notre, c’est l’humour ». Albert Einstein.

 

 

PS : Un petit clin d’œil à Marcelle et Titeza et leurs blogs qui sont une source inépuisable de bonne humeur !

 

Partager cet article

Repost 0

Pourquoi tant de talent ?

Publié le par teparlerdemavie

 

Merci by philnortondesign

 

 

La plupart du temps, j’aime bien mon blog. C’est une sorte de fourre-tout qui me ressemble assez. Un mélange de joyeux bordel, additionné d’une pointe d’humour, d’un zeste de folie et de beaucoup de sincérité.

 

Et puis, il suffira que je découvre un blog sensationnel pour que mon estime de moi tombe aux oubliettes.

 

Il y a des blogueurs qui vous filent des complexes !

 

Oh oui, il y a des blogueurs qui ont tant de talents que tu vendrais père et mère pour bénéficier d’un petit peu de leur style, leur bon goût et leur habileté à te transporter, l’espace d’un billet, dans un autre univers. C’est gens-là ne combattent pas dans la même catégorie que toi ! Ils font dans le grand art !

 

C’est beau, jubilatoire, drôle, intelligent… bref, tout ce dont tu rêverais de posséder mais qui te reste inaccessible (pour noël, je voudrai un peu d’élégance et beaucoup d’originalité).

 

Et tu sais déjà que tu ne peux pas lutter. Tu auras beau t’escrimer à vouloir faire de jolies phrases, chercher de chouettes idées, rien ne sera jamais à la hauteur de leur talent!

 

Voilà, je voulais rendre hommage à tous ces blogueurs qui m’enchantent jour après jour. Ne changez rien et acceptez que je bave d’envie sur vos blogs avec l’espoir qu’un jour, peut-être, je parviendrai à toucher du bout du doigt cette perfection !  

 

Car même si ça me file des complexes, c’est un formidable moteur et ça me donne surtout envie de me surpasser ! C’est le plus précieux des cadeaux.

 

Merci à vous tous, blogueurs de génie! Qu'est-ce que je vous kiffe!



 Photo by Philnortondesign (deviantart) 

Partager cet article

Repost 0

De comment que j’ai fait confiance à Orange et que je me retrouve sans téléphone !

Publié le par teparlerdemavie

 

Clockwork Orange by pumpkinsbylisa 

 

Voilà, tout est dit dans le titre !

 

Au revoir… et merci d’être passé par là !

 

Nan mais sans déconner depuis que j’ai résilié ma ligne France télécom (tout ça pour une vulgaire question de pognon, c’est moche) et que j’ai tout misé (sur le mauvais cheval) sur orange, je n’ai plus de téléphone.

 

Je ne peux plus appeler ou recevoir d’appels, on tombe direct sur la messagerie.

 

Déjà, que ma ligne internet, c’est pas folichon… alors là, on touche le fond !

 

Et le plus drôle (oui, t’as pas tout vu, j’aime bien garder le meilleur pour la fin), c’est que lorsque j’ai appelé avec mon portable (bah oui, difficile de faire autrement) leur fameux numéro de secours, je suis tombée sur un message m’expliquant qu’il fallait les joindre à partir de mon fixe !

 

Bandes d’andouilles ! Pourquoi croyez-vous que je vous appelle ???!!???

 

C’est comme la fois où j’ai fait ma demande de numéro de sécu et qu’on m’a répondu : « Pour toute demande, veuillez fournir votre numéro de sécurité sociale » !

 

Véridique !

 

Ça fait peur un truc pareil !

 

Au moins, c’est sûr, c’est pas le téléphone qui risque de me réveiller en pleine nuit, ni dans les moments les plus inopportuns !

 

 

PS : J’ai réussi à me faire dépanner en appelant du boulot (oui, je sais, c’est pas bô) et vous savez sur quoi je suis tombée, une fois mon fixe de nouveau en état de marche ? Un message du type d’Orange (après que je l’eusse appelé et bien expliqué mon problème) qui disait : « J’essaie de vous joindre sur votre fixe mais je tombe directement sur votre messagerie, veuillez me rappeler, s’il vous plaît, je n’arrive pas à vous joindre ! »

Il était con ou quoi ???? (c’est franchement à se demander !)

 

 

 

Photo by pumpkinsbylisa (deviantart)

 

Publié dans Te parler de ma vie.

Partager cet article

Repost 0

Il aura suffit d’un sourire…

Publié le par teparlerdemavie

 

a little smile by loryostos-d2lyoko

 

 

…Ou comment perdre son pouvoir autoritaire en 30 secondes chrono !

 

La vie nous réserve parfois de belles surprises, vendredi, c’est mon boss qui m’en a réservé une belle !

 

Il s’est présenté à l’entreprise avec sa petite fille (de quelques mois) dans les bras.

 

De le voir avec ce bébé m’a déjà fait un choc (comment te dire… mon boss, c’est pas le genre d’homme que t’imagines pouponner).

 

Mais de le voir complètement gaga de sa petite merveille m’a carrément abasourdi !

 

Et vas-y que je te fais des câlins, des bisous (il me l’a présenté avec une fierté sans nom), sans aucune gêne, juste le regard charmé par son bout’chou de 60 cm.

 

C’était un moment unique, comme ces moments que tu gardes en mémoire avec une précision photographique. Clic, un cliché immortalisé, celui d’un homme autoritaire, exigeant, légèrement arrogant sur les bords, dont les sourires se comptent sur les doigts d’une seule main, qui tout à coup, s’est transformé en guimauve émotionnelle, plus humain et sentimental que je ne l’avais jamais vu (et ne verrai plus jamais).

 

Les hommes sont pleins de surprise et une chose est sûre, je ne regarderai plus mon boss du même œil.

 

Le mythe du gros dur impitoyable est tombé !

 

Et franchement… je ne vais pas m’en plaindre !

 

Vive le pouvoir magique des bébés à attendrir le plus grognon des hommes !

 

Photo by Loryostos-d2lyoko (deviantart)

 

 

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 > >>