Cet été...

Publié le par teparlerdemavie

rainbow cake by aoao2-d4a6ycm

 

Chaque année, durant mes vacances, côté alimentation, tout est compliqué..

 

Chaque année, je rentre lestée d'un ou deux kilos supplémentaires.

 

Et chaque année, rentrée est synonyme de nouveau départ (à traduire par : mise au régime).

 

Mais cet été, forte de mes nouvelles connaissances théoriques et pratiques en matière de régulation naturelle, d'estime de soi et de respect des sensations, j'attendais beaucoup de ces vacances. C'était un peu comme un test grandeur nature.

 

Et après mon déclic du début d'été, j'étais pleine d'espoir, tout en ayant conscience de ne pas m'en demander trop non plus.

 

Et j'ai eu raison d'avoir confiance en moi car pour la première fois depuis très longtemps (l'adolescence?), je n'ai pas pris de poids pendant mes vacances d'été, j'en ai même perdu. Du jamais vu !

 

Rétrospectivement, je réalise toutes mes avancées :

 

-Je ne me refuse plus un seul aliment : l'arrêt des interdits a débloqué le sentiment de frustration que j'avais en permanence lorsque j'étais persuadée qu'il y avait des aliments que je devais m'interdire car, dans mon esprit, ils me faisaient grossir.

 

-J'ai appris à gérer mes frustrations : parfois, j'ai envie de manger mais je n'ai pas faim. Avant, j'étais incapable de gérer ce genre de frustration, surtout si j'avais acheté ou cuisiné un plat, un dessert qui me faisait vraiment envie. Aujourd'hui, je sais attendre que la faim soit là pour le savourer pleinement.

 

-Je sais gérer mes excès : si je mange au-delà de ma faim, lors d'un bon repas familial ou au restaurant, par exemple, lorsqu'il m'est difficile de m'arrêter à satiété, je sais, aujourd'hui, attendre que la faim revienne pour manger de nouveau.

 

-Je ne suis plus obsédée par la nourriture : avant la nourriture était au centre de ma vie. Elle me soutenait, me comblait, je me sentais incapable de la remettre à sa vraie place, elle avait envahi tout mon espace. Aujourd'hui, je sais lui donner sa vraie place. Je mange pour nourrir mon corps, lui donner l'énergie nécessaire tout en prenant beaucoup de plaisir car selon moi, le plaisir de manger reste essentiel.

 

-Je parviens de nouveau à manger le matin. Ça peut paraître idiot mais beaucoup de choses ont changé dans ma capacité à me réguler et à cesser les compulsions de fin de journée, le jour où j'ai recommencé à manger le matin.

 

Je sais que tout n'est pas encore parfait mais j'avance et chaque pas, je le vois, je le sens en moi et c'est un moteur extraordinaire. J'ai passé de très longs mois dans un flou absolu et presque tout à coup, j'ai vu un rayon de lumière, puis un autre et je me suis retrouvée en plein jour avec la certitude d'être sur le bon chemin.

 

Cette année, mes vacances n'ont pas été synonyme de grand n'importe quoi. Cette année, je me suis fait plaisir sans culpabiliser, je me suis nourrie en respectant mon corps et mon esprit et ils m'ont remerciés.

 

Cette année, pour la première fois, j'ai mangé comme un mangeur « normal », régulé et non comme une femme en restristrion, bourrée de préjugés plus ridicules les uns que les autres.

 

 

Commenter cet article

frozzy 30/08/2012 20:25

Encore une fois un article très encourageant! Merci de nous faire partager ton expérience, ça reboost toujours. En ce qui me concerne j'ai passé à peu près les mêmes vacances que toi mais .....
c'est au retour que j'ai tout "foiré" bref encore du boulot mais je n'en suis qu'au début alors je ne perds pas confiance.

teparlerdemavie 04/09/2012 11:29



ça n'est pas évident de gérer sa régulation tout le temps. Il y a toujours des périodes de relâchement total mais ce qui compte c'est qu'on se sente bien sur le long terme (jusqu'à ce que se
nourrir "normalement" se fasse sans le moindre effort). Bises



Lemony 27/08/2012 22:02

Ton parcours est réellement encourageant! Merci pour cette touche d'espoir, pour l'optimisme que tu viens de réveiller chez moi. Je te souhaite une belle continuation, dans la vie et sur ce blog,
et encore merci.

teparlerdemavie 27/08/2012 23:34



Oh merci Lemony, tes mots me touchent beaucoup.



Mag à l'eau 27/08/2012 21:12

Quel bonheur de lire ce billet.
Je découvre ton blog suite à ton com' sur celui d’Ariane. J'ai déjà lu quelques pages mais je sais déjà que je vais "feuilleter" tout ton blog. Nous n'avons pas exactement les mêmes problèmes, mais
cependant beaucoup de points communs, notamment celui de ce corps (ou plutôt de notre personne) que nous avons mal traité, mal aimé.
Tu ne mentionnes ni ton poids ni un poids que tu aimerais atteindre et c'est très bien comme ça. Tu transmets toute ta joie d'avoir passé des vacances "en paix" avec la nourriture : pas de
frustration, pas de culpabilité et une perte de poids.
Cerise sur le gâteau : imagine les vacances pourries des personnes en mode "régime dukon" !

teparlerdemavie 27/08/2012 23:34



Merci beaucoup pour ton message mag, ta dernière ligne m'a bien fait rire!



Myrtille 27/08/2012 18:03

mais cest génial que de bonnes nouvelles ;)
bravo à toi et bravo aussi à ta thérapeute tu as trouvé qqun de bien ;)

teparlerdemavie 27/08/2012 19:42



Merci myrtille. Bises



Paski 27/08/2012 10:37

Quel bonheur de sentir toute cette avancée !!

Te lire me remet sur les rails de l'écoute de soi. Je sens de nouveau ma satiété, ce qui ne m'était pas arrivé depuis des mois. Hier soir j'ai mangé beaucoup de cochonneries mais je n'en ai pas
fait de cas et ce matin, j'ai su de nouveau m'arrêter quand mon ventre m'a dit stop.
Merci à toi !!

teparlerdemavie 27/08/2012 12:53



Oh merci! ça me fait plaisir de voir que mes expériences peuvent aider (c'est aussi la raison de ce blog : partager mes expériences et donner de l'espoir à beaucoup). Bises