Comment peut-on se laisser dominer par la nourriture?

Publié le par teparlerdemavie

fork_by_rjsembrano.jpg

Je ne suis pas une femme totalement idiote, j’estime avoir un minimum d’intelligence et de culture (du moins, je l’espère) et pourtant s’il y a bien un domaine où je perds tout bon sens, où mon cerveau peut me retourner comme une crêpe sans même forcer un peu, c’est celui de l’alimentation.

 

Face à la nourriture, je peux perdre tout sens commun et me comporter de façon primitive (comme une bête, n’ayons pas peur des mots).

 

La nourriture a, sur moi, un pouvoir d’attraction assez phénoménal. Et même si je me rue moins sur mon assiette depuis que j’ai commencé la méthode zermati, il me vient encore des envies de me faire exploser le bide comme une accro au shopping se ruerait dans les magasins pour dévaliser le rayon chaussures.

 

J’ai quand même conscience des progrès que j’ai fait, je sens mes sensations aiguisées, je peux même parvenir à reconnaître une fausse faim ou à calmer un creux avec un biscuit sans finir le paquet.

 

Mais il demeure encore ces phases de remplissage où je me baffre jusqu’à l'écœurement. C’est comme si j’avais besoin de garder un lien avec mon moi d’avant la méthode, comme si j’avais peur de me perdre. Je me raccroche à la nourriture comme une noyée à sa bouée de sauvetage. C'est tellement rassurant pour moi de me remplir et de ne plus sentir ce vide abyssal au creux de mon ventre.

 

Pour le moment, j’ai besoin de ça, j’espère pouvoir m’en passer un jour. Reprendre confiance en moi, accepter le néant, ne plus avoir peur... ce sont mes futurs objectifs.

Commenter cet article

Glycine blanche 01/09/2011 18:24


Un moyen de régression que l'on a tous plus ou moins... Bises et bonne soirée.


teparlerdemavie 01/09/2011 18:31



Merci glycine blanche.



Clochette 01/09/2011 12:51


J'ai été obsédée par la nourriture durant plus de trois de ma vie, aujourd'hui je fonctionne encore un peu par crise de "pesage tous les jours" et puis ça se calme et je passe par une période rien
à foutre je me sent bien et voilà. Je réapprends la "bouffe" plaisir, j'essaye d'écouter mon corps mais c'est pas tout le temps évident. J'ignore si tu en parle à quelqu'un mais ça peut aider de
savoir d'où provient cette peur, ce vide...en tous cas je sais que c'est réelement difficile alors courage!!!


teparlerdemavie 01/09/2011 18:30



Oui, je fais une thérapie psy-corporelle.



Colinettee 01/09/2011 09:03


AAAAAHHHH la nourriture ! Tantôt notre meilleure amie tantôt notre pire ennemie !


teparlerdemavie 01/09/2011 10:37



C'est un peu ça, en effet! Mais j'essais de faire en sorte qu'elle reste mon amie... à près tout, manger fait parti des grands plaisirs de la vie.



Laetibidule 01/09/2011 08:57


Je te comprend un peu car j'ai une relation assez destructrice avec la nourriture.
Je te souhaite de vite n'avoir plus besoin de tes phases de remplissage.
Bonne journée !!!


teparlerdemavie 01/09/2011 10:36



Merci Laetibidule.



le oh lillyroseleun 01/09/2011 08:43


on se laisse dominer plutôt par son mal de vivre, par le vide parfois que l'on ressent, et du coup on croit qu'on a envie de se remplir de nourriture. On ne se laisse dominer que par nos
sentiments, qui pourrait nous le reprocher?


teparlerdemavie 01/09/2011 10:35



C'est vrai que les émotions jouent un rôle important... et je me laisse trop souvent déborder par elles.



Tayiam 01/09/2011 08:42


Et c'est un très bel objectif ! :-)
Je te souhaite d'y arriver très vite, pour que tu sois en paix avec toi-même... ;-)
Très joli texte qui me parle tellement que j'aurais tout-à-fait pu l'écrire moi-même !


teparlerdemavie 01/09/2011 10:34



Merci Tayiam :)



Bonheur du Jour 01/09/2011 06:35


Courage. Vous allez y arriver. Tout est toujours beaucoup plus long qu'on ne voudrait.


teparlerdemavie 01/09/2011 08:12



Ah mais je ne perds pas courage. J'écris les étapes par lesquelles je passe (ça me permet de faire le point) pour tenter d'avancer.


Merci bonheur du jour.