Flagrant délit de mensonge.

Publié le par teparlerdemavie

Red_riding_hood_by_silvestru.jpg

 

Le problème quand tu mens, c'est que tu n'es pas à l'abri d'être démasquée. Et là, à moins d'être un comédien hors pair, tu te payes un peu la honte. La honte chez moi se traduisant par la coloration intégrale de mon visage-cou-buste en rouge vermillon du plus bel effet, d'une paralysie des cordes vocales et de la débandade de mon dernier neurone encore en fonction (les autres ayant filé depuis bien longtemps).

 

C'est ce qui m'est arrivée hier à mon boulot.

 

Lorsque j'ai réalisé qu'il manquait, dans un colis reçu la veille, des pièces importantes (alors que j'étais persuadée l'avoir contôlé correctement), j'ai cherché, à la va-vite (gorssière erreur !), une excuse plausible à servir à mon patron pour me disculper (oui, je déteste reconnaître mes tords).

 

C'est vil, c'est moche mais tant pis !

 

 

Et finalement je me suis pointée dans son bureau avec des arguments génialissimes (je n'étais pas peu fière de ma trouvaille) pour m'entendre dire : « c'est curieux que ces objets aient pu être oubliés dans ce dépôt alors que c'est moi qui les ai pris ce matin » !

 

Rhaaaa ! Le rat ! C'était donc lui !

 

Pour la petite histoire, mon patron ne s'occupe JAMAIS du matériel et c'est bien la dernière personne à qui j'aurais pensé! Le fourbe !

 

Me voilà donc en parfaite harmonie avec la tapisserie rouge sang du bureau (oh ! Je me suis magnifiquement fondue dans le décor), le regard vide et bredouillant des propos obscurs que même mon dernier neurone n'a pas capté, avant de filer plus vite que mon ombre (ahah ! Usain Bolt peut se rhabiller, point de vue démarrage, je le bats à plate couture!)

 

Alors un bon conseil, si vous souhaitez vous sortir d'un pétrin, vérifiez avant de balancer le mensonge le plus éhonté de toute l'histoire de l'humanité, TOUTES les hypothèses possibles et inimaginables !

 

Cela vous sauvera peut-être d'une honte certaine (et de l'envie de plonger dans un trou de souris quitte à ne plus jamais revoir la lumière du jour).

 

 

Publié dans Te parler de ma vie.

Commenter cet article

Maylie 15/09/2012 05:03

Coucou
pour ma part,je n'aime pas les mensonges,on peut mentir un peu,mais je connais un couple qui mentent a l'entourage,entre eux,et même a eux même a force..ça me met en colere parfois,mais bon,c'est
leur vie,non?

teparlerdemavie 15/09/2012 10:57



Je te rassure, je ne mens que dans les situations désespérées (ou pour sauver ma peau au boulot! lol). Et je mets toujours un point d'honneur à ne jamais ME mentir car c'est contre-productif.


Bises



Val1603 13/09/2012 13:44

Le rouge vermillon sur le visage : je connais aussi... à mon grand désespoir...

teparlerdemavie 13/09/2012 14:53



C'est un drâme quand ça nous arrive!



ange-line 13/09/2012 13:05

j'ai beaucoup rit merci

teparlerdemavie 13/09/2012 14:52



Moi aussi, je me suis beaucoup moquée de moi (mais pas sur le moment).



Paski 13/09/2012 11:07

Oh ma pauvre !!! C'est jamais agréable de se retrouver confronter à un mensonge, même anodin, alors dans le cadre de son boulot... ouille ouille ouille !
Quel a été la réaction de ton patron ??
En tout cas, ton récit m'a fait rire à tes dépens ! :-p

teparlerdemavie 13/09/2012 14:51



Mon patron, il s'est bien moqué de moi! Mais c'est vrai que je le méritais, à force de jouer avec le feu...


Et tant mieux si ça t'a fait rire, c'était le but!



Reb 13/09/2012 09:45

Tu sais les erreurs sont humaine alors ton patron peut bien te pardonner ce petit mensonge !
Courage !
bisous

teparlerdemavie 13/09/2012 14:48



ça oui! Il s'est moqué de moi (l'horrible personnage ;) ) mais il est très vite passé à autre chose.


Bises



Colinette 13/09/2012 09:12

Ca arrive ma poule ! Je comprends ta gêne mais ne t'en fais pas trop ;-)

teparlerdemavie 13/09/2012 14:47



Oh non, je m'en fais pas, j'ai très vite oublié et maintenant, j'en ris (bon, j'avoue que je n'en étais pas à mon 1er coup d'essai mais c'était la 1ère fois que je me faisais prendre la main dans
le sac!).