De comment ma libido a ressuscité d'entre les morts.

Publié le par teparlerdemavie

australia_day_fireworks_ii_by_westaussie-d3842cu.jpg

 

 

Billet limité à un public averti (ou déconseillé à un public non averti, c'est toi qui choisis).

 

J’ai longtemps cru que j’étais du genre tiédasse (en comparaison aux chaudasses. Oui, ça c'est juste pour que tu te fasses une idée de ma température licencieuse), que ce qui me plaisait chez les hommes, c’était leur intellect (oui, bon ! On a le droit de mentir un peu). Et puis, un jour, mon médecin m’a annoncé que je devais, pour des raisons de santé, abandonner ma pilule (une putain d’usine chimique bourrée d’hormones synthétiques, une vraie bombe nucléaire ce truc !)

 

Alors, je t’avoue direct, j’étais résolument contre ! Je n’avais pas envie de recommencer à vivre toutes mes vieilles mésaventures mensuelles (en un mot : mon traitement hormonal m’asséchait suffisamment le système pour que je ne sois plus inquiétée par cette merde sans nom qu’on se tape tous les mois).

 

Et pourtant, malgré ma réticence, je fus bien obligée d’arrêter et là, 3 mois plus tard…

 

La Résurrection (avec un grand R majuscule) de ma libido !

 

Un truc de malade !

 

Un truc qui m’a fait comprendre que j’avais, durant des années, à coup de produits chimiques, gardé mes aspirations de femmes (dévergondée) au fond du trou!

 

Alors, gros coup de gueule contre tous ces gynéco qui te balancent des doses hormonales de folie dans le citron sans penser aux conséquences et qui t’assurent (croix de bois, croix de fer, si je mens je vais en enfer), (quand tu oses émettre l’éventualité que c’est peut-être ta pilule qui te donne l’effet d’être une pauvre fille souffrant d'agueusie corporelle), « que non, rien à voir » (pauvre mytho), avec un petit sourire goguenard, qui te donne envie de l'étriper !

 

T'as jamais l'impression d'être une idiote sans nom (du moins c'est le sentiment qu'il veut te faire passer) quand tu demandes à ton toubib si ça n'est pas le truc qu'il te prescrit qui peut, peut-être, par le plus grand des hasards (dans une folle hypothèse sortie tout droit de ton cerveau d'hystérique) être responsable des troubles bizarres (plus comunément appelés "effets secondaires") qui t'arrivent après la prise dudit médoc ?

 

Hein ? T'as jamais cette fichue impression ?

 

Bref, moi je vous le dis : si vous trouvez que vous avez la libido en berne, la tête ailleurs, les sens anesthésiés, que vous regardez les efforts de votre homme d'un oeil éteint, sans frétiller du bas (ni du haut) dites-vous que ça peut venir de là !

 

En tout cas, personnellement, c’est... feu d'artifice du 14 juillet all the nights (yes I can!)

 

Pour la musique, 15 minutes, écoutez jusqu'au bout pour bien comprendre le truc! Vas-y, tu vas voir, c'est sympa!


 

 

Publié dans Te parler de ma vie.

Commenter cet article

Stiop 21/11/2012 14:08

Très beau sujet de réflexion, et d'action semble-t-il. Halte à la chimie !

teparlerdemavie 21/11/2012 14:42



Oui, ce serait bien d'en parler plus souvent (des mauvais effets de la pilule sur l'organisme) et d'y remédier!



Sioux 19/11/2012 13:35

j'ai abandonné le pilule il y a des années et pour rien au monde je ne la reprendrai... c'est mon généraliste qui m'a alerté sur d'autres effets secondaires de la pilule... oui, ce petit cachet qui
te permet de faire l'amour sans t'inquièter sur une histoire de bébé à des effets plus que pervers sur l'organisme des femmes et pas que...

teparlerdemavie 19/11/2012 17:07



Je m'en rends compte aussi (c'est mon toubib qui m'a dit d'arrêter pour ne pas aggraver mes problèmes de santé).



Virginie 17/11/2012 10:41

Oui, moi aussi, je témoigne, 10 ans sous pilule, 10 ans à n'avoir que très peu (ou pas) envie, et là, la révélation!!! Je ne suis pas frigide, youhou, mais on a perdu 10 ans en gros.... Et, depuis,
j'ai trouvé d'autres copines qui avait remarqué la même chose, parce que tant que tu crois que c'est toi qui a un problème, tu n'en parles pas (j'allais pas dire qu'une fois par mois, je voyais pas
où était le problème, trop peur de passer pour une coincée...). C'est lamentable. Mais heureuse d'avoir découvert ça quand même!

teparlerdemavie 18/11/2012 16:32



Oui, j'ai eu aussi ce sentiment de temps perdu, gâché... qu'on ne rattrapera jamais. Mais vaut mieux tard que jamais!


Et c'est vrai qu'on n'en parle pas suffisamment, beaucoup sont dans ce cas en pensant que c'est une fatalité alors que non...



myrtille 16/11/2012 21:17

J'aime pas vraiment le terme de chaudasse employé vulgairement par les hommes vulgaires .................
Ceci dit ..je t'aurais bien répondu qqchose mais ce sera de mon propre vécu et je doute que je sois hors-sujet ou d'un sujet qui n'intéresse personne ..donc je m'astiendrais ..
désolée j'ai une merde de santé qui me tombe dessus et je suis assez déprimée par cela .....

teparlerdemavie 16/11/2012 22:17



Tu veux venir t'exprimer ici, si tu le souhaites, tu le sais... bon courage à toi, j'espère que tu vas vite aller mieux. Bises



amalise 16/11/2012 15:50

Tout pareil! Moi j'ai bien vu la différence quand je l'ai arrêtée pour mettre bébé en route. Mon copain croyais que j'étais juste "motivée" par notre projet ... Bah non, c'était juste que je
n'avais plus les hormones de la pilule qui endormaient ma libido. Du coup je ne l'ai jamais reprise, mais pas évident de trouver autre chose, tous les moyens de contraception ont des effets
secondaires... J'espère que tu as remercié ton médecin ;-)

teparlerdemavie 16/11/2012 20:48



Mon toubib, je lui remercie de m'avoir obligé à l'arrêter. Je revis depuis!



Tite Delph 16/11/2012 15:38

J'en avais parlé un peu avec ma belle-soeur au moment où elle a arrêté de prendre la pilule pour avoir ma nièce et elle disait qu'effectivement, c'était autrement, qu'on ressentait davantage son
corps. Je ne la prends pas, parce que je prends déjà 7-8 sortes de médicaments selon les jours et j'avoue que pff.... Donc, ta question de savoir si on n'a jamais eu l'impression de passer pour une
imbécile quand on demande aux médecins si untel peut provoquer telle chose et qu'ils répondent "Nannn....", j'ai envie de répondre "c'est çà, oui, mon cu*..." et en plus je reste dans le sujet lol

teparlerdemavie 16/11/2012 20:47



Les médecins devraient tester les médocs qu'ils prescrivent pour se rendre compte des effets secondaires.



Reb 16/11/2012 15:21

Je ne prends plus la pillulle depuis 2008 entre le temps de tomber enceinte, la grossesse ect ...
J'ai tout le temps envie.
La je dois reprendre ma pillule mais dans le coup je me dis que ça crains du boudin si ma libido est en berne . On verra bien mais je te le dirais .
bisous

teparlerdemavie 16/11/2012 15:40



Oui, vois comment ça se passe. Et surtout n'hésite pas à en parler à ton gynéco si jamais ça joue sur ta libido. Moi, je n'osais pas en parler (ou lorsque je lui en parlais, je croyais ce qu'il
me disait) et voilà, des années de sensualité jetées aux orties! Bises



La Ronde 16/11/2012 15:12

J'ai eu la même chose quand j'ai arrêté la pilule. Mon chéri a cru que c'était parce que je voulais un bébé. Mais, non. On ne voulait pas le bébé tout de suite, mais moi, j'avais envie de câlin,
là, tout de suite... ;)

Comme quoi...

teparlerdemavie 16/11/2012 15:20



Comme quoi, la pilule nous endort complètement!



Lilly rose 16/11/2012 13:46

toutes les nuits? argghhh, je suis envieuse là, carrément! c'est pas que j'ai une libido d'enfer (on peut même dire qu'elle est aux abonnés absents depuis des jours...) mais quand c'est bien fait,
quel pied (oui, j'assume!) surtout si on est amoureuse, là c'est du délire de partage. Enfin je note de ne pas se faire prescrire trop d'hormones, c'est pas bon pour ses envies :D

teparlerdemavie 16/11/2012 15:28



La pilule, c'est un tue l'amour par excellence! Grrr! c'est rageant!



Morgane 16/11/2012 13:33

Je disais donc dans mon 1er com', que lorsque j'ai vu ton post avec l'image, j'ai tout de suite pensé à la pub "Hepar" (Yoo hoo, hoo hoo hoo!)....Désolée pour la comparaison avec la fin de la
constipation, mais je pense que tu es "libérée" de la même façon à la fin...!!!
Bon, blague à part, je suis ravie pour toi ;-)

teparlerdemavie 16/11/2012 15:20



C'est drôle parce que figure-toi que j'ai pensé à la même chose! J'ai même chercher à en faire mon titre mais ça n'était pas assez explicite alors j'ai fait le choix du feu d'artifice! Et oui,
j'ai vécu une vraie libération!



Cicciotella 16/11/2012 13:27

J'avais remarqué ça à l'époque où je prenais la pilule... En deux semaines, j'étais éteinte, je n'avais plus envie de m'amuser... en plus, comme malgré tous leurs bobards sur la pilule
d'aujourd'hui, qui est "formidable, bien dosée", je prenais systématiquement 4 kg, je mettais cette mise en retrait sur le compte de mes complexes physiques.
Mon gynéco n'avait pas nié qu'il y ait un lien.
Mais au lieu de reconnaître que les aléas de la libido avaient un lien avec les hormones de sa pilule ("formidable, très bien dosée, rien à voir avec ce qu'on faisait autrefois"), il avait tenu un
discours bien misogyne, du genre que nous, les femelles, c'est l'idée de pouvoir se retrouver enceintes d'un accouplement qui nous excite, et que, du coup, la pilule nous démotive.
!!!!!
J'étais jeune et timide en ce temps-là ; aujourd'hui, il m'entendrait !...

teparlerdemavie 16/11/2012 15:27



Oui, j'ai eu droit au même discours mais comme j'avais pris la pilule toute ma vie sauf durant les périodes bébés (je pensais que ma libido débridée venait seulement des hormones de grossesses),
je croyais aussi à ce discours! On m'a enfumé toute ma vie!



Ellie 16/11/2012 12:48

Moi qui avant était une chaudière (disons-le franchement), plus le temps passe et plus ma libido se fait la malle. Je suis sèche, je n'ai plus envie, je survis dix fois plus de temps qu'avant sans
cochonneries et je prends un plaisir très modéré à la chose. Je me dis que ma pilule y est sans doute pour quelque chose, mais je sais pas trop quoi faire de différent, j'ai bien besoin de la
pilule pour pas me retrouver mère à 19 ans... bref, j'ai raconté ma vie, désolée ! lol

teparlerdemavie 16/11/2012 15:25



Change de pilule! Il y en a peut-être qui te réussiront mieux que celle qu tu prends en ce moment. En tout cas, parles-en à ton gynéco, c'est important de ne pas se gâcher la vie comme ça!



DarkGally 16/11/2012 11:22

Comme je comprends ! 10 ans sous pilule, j'avais jamais envie. Puis j'ai arrêté. Et là, il ne se passe pas un jour sans regretter avoir un homme sous la main !

teparlerdemavie 16/11/2012 15:24



ça me rassure d'avoir autant de témoignages qui vont dans ce sens (à en croire mon gynéco, c'est moi qui affabule... presqu'il me prenait pour une nympho!)



Isabelle 16/11/2012 11:00

Moi j'avais entendu parler de ça mais pour un médoc que ma belle mère prenait pour la ménopause .... le toubib lui a changé et je te dis pas comment elle est devenu chaudasse après (dixit mon beau
père qui n'arrivait pas à suivre, faut dire ils avaient pas loin de 70 ans !)

teparlerdemavie 16/11/2012 15:22



Wouah! ça fait plaisir de savoir ça! (enfin, pas pour le beau-père! lol)



corinne 16/11/2012 10:47

le bolero de Ravel monte en puissance ! ceci explique cela !!! merci pour cet article on ne parle pas assez de la libido des femmes! A l 'approche de la cinquantaine cette dernière a tendance à se
faire un peu la malle ! je suis attentive à tout conseil pour la reveiller !!!!

teparlerdemavie 16/11/2012 15:21



Une bonne lecture bien sympa, ça aide!



Claire 16/11/2012 10:04

Lol, t'es extra :) C'est incroyable que la pillule puisse faire ça!!! Ca fait peur...

teparlerdemavie 16/11/2012 10:08



ça craint, en effet...



adele 16/11/2012 09:54

C'est Monsieur qui doit être content!!!

teparlerdemavie 16/11/2012 10:01



L'était un peu destabilisé (tu m'étonnes) mais l'était très content :-D



Clem' 16/11/2012 09:52

Pouah !!! Tu fais iech :p
t'sais pourquoi?? parce que je le sais depuis longtemps, et j'en peux plus de cette situation... mais c'est quoi une vie sans pillule quand tu veux ABSOLUMENT pas d'enfants tout de suite ?? Le
préservatif, c'est pas cool et pour moi c'est aussi rebutant que de ne pas avoir envie, le stérilet ça fait mal... que faire ?

teparlerdemavie 16/11/2012 10:04



Oui, je sais... c'est pas drôle! Vivement la ménopause qu'on soit tranquille (nan, j'déconne).



Onee-Chan 16/11/2012 09:52

Ca m'a fait pareil ! D'ailleurs elle me faisait beaucoup de mal cette pilule : palpitation, fatigue, etc : comme tu dis : une vraie merde !

teparlerdemavie 16/11/2012 10:02



C'est fou comme ça te bousille le corps toutes ces doses d'hormones synthétiques. Et quand tu penses que beaucoup prennent la pilule durant de très longues années (et sans compter celles qui la
prennent très jeune pour palier aux crises d'acné). ça craint!



Morgane 16/11/2012 09:44

Je ne vois pas mon 1er commentaire....

teparlerdemavie 16/11/2012 09:51



Il n'y en a pas d'autres... (je ne vire jamais aucun comm), peut-être une mauvaise manip? (loin de moi l'idée de te rejeter la faute! ;-) )



Marcelle 16/11/2012 09:44

Je ne savais pas que c'était possible
#Lafillequidecouvrelavie

teparlerdemavie 16/11/2012 09:54



Mieux vaut tard que jamais... #lafillequiadecouvertdestrucsdeoufsurlaviebienaprèstoi! :-D



Morgane 16/11/2012 09:43

Et merci pour le Bolero! Je ne connaissais pas cette version. J'aime particulièrement le ballet de Béjart avec Elisabeth Ros et Octavio Stanley...Une sensualité, un érotisme plus que palpable...

teparlerdemavie 16/11/2012 09:53



Le boléro est fait pour l'amour!



Armelle 16/11/2012 09:25

Et bien !!!!! Voilà qui est dit et envoie pas mal de théories au placard ! Bravo et en plus cela coïncide et jouxte même dans mon fil d'actualité le petit mot que je viens d'écrire concernant une
nouvelle un peu "osée" que j'ai en placard... elle avait eu un franc succès lorsque je l'ai publiée la première fois en 2009... Je disais donc qu'il fallait que je la retrouve pour mettre un peu de
sel sur mon blog... J'attends donc ton avis sur cette prose ! Bises

teparlerdemavie 16/11/2012 09:52



Ose, oui ose! J'irai voir ça!