« La confrérie de l’épée » de Diana Gabaldon.

Publié le par teparlerdemavie

 

9782258069893_1_75.jpg

 

 

En farfouillant dans les livres d’occasion d’une librairie où j’aime bien fureter, je suis tombée par hasard sur le livre de Diana Gabaldon « La confrérie de l’épée ».

 

Après quelques livres légers, j’avais envie de me plonger dans ce roman dont l’intrigue se déroule lors de la bataille des 7 ans, dans l’angleterre du XVIIIe siècle.

 

Alors, soit je suis surnaturellement attirée par les romans sulfureux, soit  le hasard se rit de moi, toujours est-il que ce livre que je prenais pour une intrigue politique, assaisonné de complot militaire (ce qu'il est aussi) s’est avéré bien plus licencieux que je ne l’aurais cru.

 

Alors quoi qu’est-ce que cette histoire ? 

 

1758. Lord John Grey, gentleman et homme d’épée émérite, est victime d’un infâme chantage. Un inconnu menace de raviver un douloureux scandale en rendant publiques les pages du journal intime de son père, qui s’était suicidé après avoir été accusé d’avoir participé à un complot jacobite. Alors qu’il est envoyé combattre aux côtés des prussiens, lord Grey doit débrouiller l’écheveau du passé tout en affrontant les démons du présent.

 

Alors autant vous dire : j’ai adoré ! On est transporté dans un monde de félonie des salons anglais jusque sur les champs de bataille. Ça se lit vite, c’est prenant avec des descriptions précises et pittoresques des évènements de l’époque.

 

Ce livre est le second tome d’une saga qui en comprend trois et même si je n’ai pas lu le premier (introuvable), on comprend l’histoire sans aucun soucis (ou alors, c’est que j’ai une capacité de compréhension et de déduction extraordinaire… ce que je ne pense pas…)

 

Bon, il est vrai que la partie "charnelle" peut (a dû) faire tiquer plus d’un lecteur parce que ce lord anglais, ça n’est pas vers les jeunes filles qu’il est attiré mais plutôt les beaux garçons. Et quand on sait qu’au XVIIIe siècle, on pendait les hommes aux mœurs particulières, imaginez bien dans quel état d’esprit se passent certaines scènes (elle n’a pas eu peur, la Diana, elle n’hésite pas à donner dans le détail).

 

Voilà, c’est un coup de cœur, je l’ai lu en un week-end (il m'a fait oublier mes autres lectures en cours) et je n’ai, à présent, qu'une hâte : lire le dernier tome.   

 


Commenter cet article

Sevye 22/11/2012 21:20

Je ne connaissais pas du tout, mais aimant cette époque et cet univers, je n'ai qu'une hâte, aller lire ce livre.

Merci beaucoup pour cette découverte !

teparlerdemavie 23/11/2012 19:26



De rien! J'espère qu'il te plaira aussi!



myrtille 22/11/2012 17:44

intéressant merci de ce partage !
j'espère que tu trouveras la/les suite/s alors ;)

teparlerdemavie 23/11/2012 19:26



Oui, la suite, pas de soucis, c'est le livre précédent qui est introuvable.



severine 22/11/2012 11:48

Si tu as aimé cet auteure, alors peut-être apprécieras-tu sa saga : le chardon et le tartan. Par contre attention, il s'agit bien d'une saga qui compte... 7 tomes en VO, redécoupés en 14 tomes pour
les éditions française.
Sinon, je crains fort que si tu souhaites lire les autres tomes concernant Lord John Grey, il ne te failles les dénicher en VO.

teparlerdemavie 22/11/2012 14:33



Merci pour ton message, je suis allée voir cette saga sur le net et du coup, j'ai commandé la réédition des deux 1er tomes (l'ancienne édition n'est plus disponible) + le dernier volet de la
série de Grey.


Belles perspectives de lecture, je languis de les recevoir.



bea 22/11/2012 10:51

Merci pour ce partage, je vais essayer de me le procurer car nous avons les mêmes goûts de lecture, j'adore tout comme toi tous ces romans et d'ailleurs j'ai acheté Alienor de Mireille Calmel car
je crois que tu avais fait un article sur ce bouquin, très bon choix ! bises.

teparlerdemavie 22/11/2012 14:33



J'ai vraiment aimé ce livre plein d'aventures! J'espère qu'il en sera de même pour toi!