La satiété.

Publié le par teparlerdemavie

apple buttermilk cake by artoffragility-d3g0s5f

 

Reconnaître sa satiété est certainement la chose la plus difficile qui soit lorsqu'on a depuis longtemps oublié d'écouter ses sensations.

 

Il est tellement facile de manger à outrance, d'attendre d'avoir le ventre plein pour poser ses couverts et sortir de table.

 

Et le jour où l'on décide de se respecter, d'écouter les signaux que nous envoie notre corps, c'est le flou total, rien n'apparaît comme une évidence.

 

Repérer sa faim est plus facile, on attend qu'elle soit présente, on l'a ressenti au moins une fois dans sa vie, lorsque notre ventre gargouillait ou qu'un début de mal de tête nous signalait qu'il était grand temps de manger.

 

Mais la satiété... à quoi ressemble-telle ?

 

La satiété, est une sensations subtile. C'est lorsque notre faim est apaisée, que notre corps a reçu la quantité de nourriture nécessaire à ses besoins, c'est lorsque le goût d'un aliment change, que le plaisir diminue.

 

Faites l'expérience de savourer un aliment que vous appréciez tout particulièrement, en le mangeant lentement, avec délectation (il est très important de ralentir le rythme de ses repas). Il arrive un moment où le plaisir diminue, un peu au départ puis de façon évidente. Et vous savez que si vous continuez à manger, vous perdrez ce plaisir, manger ne deviendra plus agréable et peut même se terminer en dégoût si vous dépassez de beaucoup votre satiété.

 

Trouver le juste milieu, le moment où s'arrêter de manger n'engrange pas de frustration (là, c'est un signe que vous vous êtes arrêtée trop tôt), n'est pas évident mais en prenant soin de consommer des aliments plaisants, que l'on apprécie, aide à repérer les signaux de satiété. Car la satiété se fait sur le plan physique mais aussi sensoriel.

 

Il faut parfois beaucoup de patience pour y parvenir et moins plus vous vous centrez sur vous (bannir la radio, télé ou autre source de pollution sonores qui perturbent nos sensations), plus vos sensations s'aiguiseront.

 

Dans son livre « mangez », Guylaine Gueuvremont conseille ce petit exercice simple : lors d'un repas, lorsque vous vous posez la question : « Suis-je rassasiée? », imaginez qu'on vienne prendre votre assiette, si vous vous voyez la laisser partir sans aucun état d'âme, c'est surement que vous êtes rassasiée. Par contre, si vous vous imaginez la défendre à tout prix, c'est que la faim n'est pas apaisée.

 

Continuez de manger calmement en posant vos couverts de temps en temps pour ressentir, dans votre corps, où vous en êtes.

 

C'est une rééducation parfois lente et laborieuse mais arrivera le jour où vous cesserez de manger sans problème, sans vous poser mille questions parce que vous saurez que votre corps et vos sens ont été pleinement satisfaits.

 

 

Commenter cet article

manola 19/08/2012 07:52

très inintéressant votre article, comme votre espace d'ailleurs.;;-)))

teparlerdemavie 19/08/2012 14:16



Merci beaucoup manola.



L'Heure d'été 17/08/2012 17:44

Tu as bien raison !
Parfois, le stress d'une journée met fait grignoter (enfin "parfois"... un peu trop souvent, oui !) Alors que je sais parfaitement que je n'ai pas faim. Dur dur de se séparer des mauvaises
habitudes.
Nathalie

teparlerdemavie 17/08/2012 23:37



Oh oui! C'est parfois difficile et souvent long pour changer ses mauvaises habitudes mais petit à petit en mettant en place d'autres solutions (que la nourriture) on parvient à se créer de
nouvelles habitudes.


Mais il faut de la patience.


Bises



Marion 17/08/2012 12:53

Qu'est-ce que c'est difficile de reconnaitre cette satané satiété ! Parfois j'y arrive, parfois je sais que j'ai suffisamment mangé mais je continue, encore. Parfois alors même que je n'ai pas
commencé à manger, je me demande si j'en aurais assez dans mon assiette. Se défaire de la nourriture c'est long mais je pense que c'est nécessaire.

teparlerdemavie 17/08/2012 13:02



C'est vrai que ça n'est pas facile. J'ai commencé à mieux ressentir la satiété quand je me suis mise à manger plus lentement et surtout à accepter de ne pas être parfaite niveau sensations.


Il m'arrive encore de ne pas bien repérer ma satiété correctement ou de finir mon assiette par envie même si je n'ai plus faim mais je me dis que rien n'est catastrophique et qu'il me suffit
d'attendre la faim pour manger de nouveau. 


Il faut être patiente et indulgente envers soi. 


Bises



Myrtille 17/08/2012 12:27

ton blog est très intéressant pour les personnes qui sont dans la meme situation que toi et je me dis que j'ai une amie qui a des pb avec la nourriture et que ton blog pourrait l'aider à faire un
travail sur elle meme ..

je ne connais pas trop cela mais j'aime tes articles en tout cas ;)

teparlerdemavie 17/08/2012 12:34



Merci beaucoup myrtille.


Bises