Le silence.

Publié le par teparlerdemavie

silence

 Je parle, discute, polémique, réponds, rétorque, m’insurge, approuve, allègue, disserte, désapprouve, accueille, enjoins, manifeste, réagis, encourage, apaise, accompagne, bavarde, réplique, interviens, aime…

Toutes les situations sont bonnes pour m’exprimer, dire par des mots choisis ou non, mon ressenti, mes pensées plus ou moins profondes, mon amitié, mes attentes, mes peurs, mes joies et mes peines.

J’aime la parole comme j’aime l’écrit.

Je la vénérais,  la vénère et la vénèrerai.

Je suis une bavarde invétérée qui connaît la puissance des mots et qui aujourd’hui apprend la puissance des silences.

Le silence a toujours été effrayant à mes yeux. N’y a-t-il plus angoissant que de faire face à ce vide de mots, de paroles ?

Garder le silence, c’était me retrouver sur une corniche surplombant un gouffre et devoir regarder en bas en luttant contre l’envie folle de me laisser engloutir par le néant.

Garder le silence était une douleur, une frustration gigantesque qui me prenait aux tripes et menaçait de me submerger à chaque instant. 

Garder le silence était accepter la mort, s’éteindre peu à peu, glisser vers le néant. Disparaître, s’étioler, se condamner. 

Et puis, j’apprends la force du silence.

J’apprends, la justesse du silence.

J’apprends l’amour du silence.

Les regards qui s’accrochent, les mains qui se tendent, les épaules qui se libèrent des tensions.

Je ferme les yeux, je me tais et j’écoute.

Les mots, parlés ou écrits, ont ce pouvoir de nous transporter, de nous permettre de nous faire comprendre, d’être des hommes et des femmes entiers. Les silences font vibrer notre âme, nous emplissent d’émotion et de force.

J’oublie la parole qui blesse et tue et ne garde que celle qui donne l’amour.

J’oublie le silence qui gêne et détruit et ne garde que celui qui aime et apporte.

« Le silence a le poids des larmes » Louis Aragon.

« Le silence permet de trouver son destins ». Lao-Tseu.

« L’arbre du silence porte les fruits de la paix ». Proverbe arabe.

Photo Deviantart "Silence" by JeanFan

 

Publié dans L'art de l'essentiel.

Commenter cet article

lheureuseimparfaite 28/10/2013 23:20

très beau texte !

teparlerdemavie 22/06/2014 16:31



Merci. Bises



Nath D 13/10/2013 22:01

Je me reconnais dans ces mots... Extravertie de nature, je suis une bavarde, je peux monopoliser la parole parfois sans m'en rendre compte. Mais j'ai appris à me taire aussi, à mieux écouter et à
garder le silence si nécessaire (ce silence qui me mettait si mal à l'aise!). Comme toi, je m'efforce de ne plus user des paroles blessantes et de ne garder que celles qui peuvent procurer du bon,
du beau ou de l'apaisement. Et comme cela fait du bien! Merci pour ce chouette post qui pousse à la réflexion...

teparlerdemavie 14/10/2013 11:55



Merci à toi pour ton témoignage, il ressemble au mien à bien des égards. Bises



Margarida 12/10/2013 11:47

Très joli texte !

teparlerdemavie 13/10/2013 11:01



Merci.



corinne 12/10/2013 11:23

Je comprends ton besoin de silence que tu exprimes admirablement mais j'aime tellement tes écrits qu'il me tarde que tu sortes vraiment de "ton silence" Bises

teparlerdemavie 13/10/2013 11:01



Merci Corinne. ça n'est pas toujours facile de trouver le temps pour tout mais j'essaie d'en garder un peu pour venir ici.


Bises