Mange ce que tu aimes.

Publié le par teparlerdemavie

  chocolate by Ivgenia

 

Je dois bien l’avouer, jusqu’à peu, manger avec plaisir était, selon moi, synonyme de grossir.

 

Je croyais que tous mes aliments fétiches, hautement caloriques, me feraient grossir dès la première bouchée.

 

J’ai passé des années à me restreindre. Je me souviens des repas familiaux avec pâtes, frites, gratins, crêpes, pizza, tartes, gâteaux… alors que de mon côté je m’astreignais à ne manger que des aliments pauvres en calories, du poisson vapeur, des légumes natures, des viandes maigres…

 

Et combien de fois, j’attendais que tout le monde soit sorti de table pour m’enfiler, ni vu, ni connu les restes comme une crève la faim ! A toute vitesse comme si les calories enfilées à la va-vite n’avaient aucun effet sur moi.

 

Combien de fois, je me suis enfermée dans ma chambre pour lutter contre mes envies de crêpes au nutella, de goûter savoureux en compagnie de mes enfants.

 

J’en étais arrivée à me persuader que je préférais le fromage blanc 0% plutôt qu’une bonne crème dessert, une vinaigrette yaourt-citron-ciboulette plutôt qu’une bonne vinaigrette huile-d’olive-vinaigre balsamique, du beurre 25% de MG plutôt qu’un vrai beurre.

 

J’en ai passé des soirées à me lamenter, à pester, à culpabiliser ! Que de temps perdu, que de gâchis, tout ça parce que je croyais que la vue d’un carré de chocolat allait m’engraisser direct, avant même que je le porte à la bouche.

 

Je me croyais maudite car même si je faisais très attention à mon alimentation, je ne perdais plus et je grossissais au moindre écart, ce qui me faisait me restreindre encore plus.

 

Et puis, j’ai découvert la méthode du Dr zermati et de G.Guevremont.

 

J’ai compris, au fil des semaines, qu’aucun aliment aussi calorique soit-il, ne faisait grossir pour peu qu’il soit mangé avec faim.

 

J’ai alors recherché mes aliments plaisir (exercice 5e bloc), je les ai réincorporé dans mon alimentation. Ce ne fut pas toujours évident car il y a eu des aliments dont j’avais gardé un souvenir merveilleux, qui se révélèrent bien fades ou tristes à manger. Au contraire, d’autres aliments m’ont procuré beaucoup de bonheur comme mes tartines au nutella le matin, les fruits secs : figues, dattes, abricots, les biscuits ou gâteaux faits maison.

 

J’ai redécouvert plein de bonnes choses et je compte en découvrir de nouvelles. Et le défi va être de parvenir à laisser un morceau de gâteau ou un carré de chocolat dès que je serais à satiété. Oui, car le plus dur est souvent d'être capable de s'arrêter de manger un met succulent parce que l'on n'a plus faim.

 

Après toutes ces avancées, je suis confiante, je finirai bien par y arriver.

 

Publié dans Mangez!

Commenter cet article

Girl 20/12/2015 12:43

Merci infiniment pour le partage, j'ai juste une petite question, as tu fini tous les blocs (5 blocs) ou y en a d autres non mentionnés sur ton blog ? Bon courage

teparlerdemavie 21/02/2016 10:07

Non, il n'y a pas tous les blocs (je ne voulais pas reprendre "tout" le livre de l'auteure). Bise

April 09/12/2011 14:04

Merci !! Je trouve cette méthode vraiment intéressante vu le manque de contraintes ! Encore merci pour le partage de la méthode

teparlerdemavie 12/12/2011 18:58



Mais de rien! Je trouve aussi que cette méthode est efficace car elle nous fait travailler sur plusieurs points et pas seulement sur la nourriture elle-même (nos émotions, notre façon de
manger...)



April 08/12/2011 13:29

Bonjour, et est-ce qu'on parle de l'alcool dans le livre ? Est-ce proscrit ? Déconseillé ? Ou rien n'est dit ?
Oui je suis une pochtronne, mais surtout dans tous les régimes que j'ai tenté on me l'a interdit alors ça marche un temps c'est tout. J'dis pas bourrée mais un verre d'alcool, d'apéro ? Merci !!

teparlerdemavie 09/12/2011 11:30



En fait, dans cette méthode, aucun interdit. Pour le vin, je sais qu'un verre pris pendant le repas, n'a pas de conséquence. Je crois qu'il faut surtout faire attention à l'alcool qui a tendance
à fausser les sensations.



Miss Zen 22/11/2011 21:47

Parfois je suis tellement stressée ou fatiguée que je ne sais même plus si j'ai faim. Mais cette approche m'intéresse beaucoup !

Miss Zen 22/11/2011 21:35

Parfois je suis tellement stressée ou fatiguée que je ne sais même plus si j'ai faim. Mais cette approche m'intéresse beaucoup !

teparlerdemavie 23/11/2011 08:27



Moi aussi mais dans ces moments-là, j'ai encore tendance à manger n'importe quoi.



Tayiam 22/11/2011 15:21

Moi aussi, je suis confiante en toi !
Que de progrès depuis quelques semaines, non ? ;-)

Moi, je suis dans une phase down. Je me réconforte en mangeant, alors même que je sais que cela ne sert à rien. Le côté positif de l'apprentissage de ces derniers mois, c'est que j'ai moins besoin
de nourriture pour me consoler qu'avant. Peut-être un jour arriverais-je à me consoler sans passer par mon estomac ?

teparlerdemavie 23/11/2011 08:27



Oui, je crois qu'on avance par étape. Tu as déjà bien progressé puisque tu as besoin de moins de nourriture pour t'apaiser (je suis passée par là aussi) et arrivera le jour où tu te rendras
compte que tu aimes te consoler autrement.



planete deco 22/11/2011 15:02

sans aucun doute! le tout est de trouver ce que l'on aime VRAIMENT et je n'en suis même pas là.

teparlerdemavie 23/11/2011 08:25



ça viendra.