Mon fils, ma bataille!

Publié le par teparlerdemavie

empty_classroom_by_missterrious-d4l286z.jpg

 

Vous l'aurez remarqué (ou pas), hier, je n'ai pas parlé de la rentrée !

 

Et pas seulement parce que les trois quart des blogs abordaient le sujet (et que j'ai voulu être originale) mais parce que j'ai tenté tout mon possible pour faire de cette journée, un jour (presque) comme les autres.

 

Car, voyez-vous, mon fils, phobique en tout genre (je vous assure, aucune phobie ne l'arrête et croyez-moi, ça n'est pas facile à vivre), commençait à se faire du soucis (traduire par : se ronger les ongles jusqu'au moignon) pour ce grand jour dont on nous parle non stop depuis des semaines.

 

Et comme je lui répète : « Profite de l'instant et cesse de te projeter dans un hypothétique futur », nous avons, volontairement zappé tous les discours, reportages télé, radio... abordant le sujet.

 

Et ce serait plus simple et moins stressant pour beaucoup de monde si la rentrée, chaque année, ne faisait pas l'objet d'une si grande médiatisation comme si tout dépendait de cet instant. Remettons les évènements à leur juste place. Expliquons à nos enfant que ce jour n'est que le premier de tant d'autres, qu'il n'a rien d'extraordinaire et qu'il s'agit seulement d'une nouvelle rencontre avec de nouveaux professeurs et de nouveaux élèves. La première marche d'un grand escalier.

 

Une rencontre comme on en fait chaque année, dans d'autres activités comme le sport. Oui, dans le sport, il y a une trève estivale, un redémarrage en septembre, de nouveaux coéquipiers, profs... et on n'en fait pas tout un foin (encore heureux!).

 

Que les parents qui souhaitent faire de ce jour un événement interplanétaire le fassent mais que ceux qui doivent apaiser leur enfant stressé et dédramatiser cette journée (unique car vous l'avez remarqué, les médias se focalisent sur cette journée et n'abordent plus, le reste du temps, les vrais problèmes rencontrés à l'école), puisse aussi en avoir la possibilité.

 

Dédramations ce non événement, mettons-le à sa juste place et peut-être que parents et élèves seraient moins angoissés par l'enjeu (qui fout les jetons à en entendre certains!). Moins de pression, plus de sérénité ne nuirait à personne.

 

Préparons nos enfants dans le calme, la détente avec beaucoup d'amour et de patience et tout le monde y sera gagnant (parent inclus).

 

Voilà, c'était juste mon point de vue de maman. Et je garde toujours à l'esprit que chacun fait ce qu'il veut, loin de moi l'idée d'imposer quoi que ce soit (je suis pour la liberté indviduelle).

 

 

 

Publié dans La joie d'être maman.

Commenter cet article

angeline 05/09/2012 17:33

ah ben à qui tu le dis, si tu vas lire mon article du jour , tu comprendras ce que je vis et comment mon fils vit de tels evenements

teparlerdemavie 06/09/2012 22:40



Oui, j'ai été lire. Bon courage à tous les 2. Bises



sidonie 05/09/2012 10:57

Comme je suis d'accord avec toi encore une fois !!!
Ici, je ne sais pas si mes enfants sont phobiques, mais en tout cas, j'ai de vrais angoissés... et la rentrée (toutes les rentrées...) est un vrai facteur d'angoisse... Mon deuz (très malmené par
le collège l'an dernier) me disait hier qu'on ne devrait jamais arrêter l'école pour ne pas avoir à recommencer...). Gros bisous à ton fils et à sa maman qui l'accompagne !

teparlerdemavie 06/09/2012 22:40



Merci sidonie, mon fils réagit aussi comme ça. Mais 2 jours plus tard, ça va bien mieux. Comme quoi, on en fait toute une histoire pour pas grand chose.



Val1603 05/09/2012 09:32

Suis tout à fait d'accord avec toi... La rentrée par ci, la rentrée par là... et après... à croire que l'école n'existe plus...

teparlerdemavie 06/09/2012 22:38



Oui, c'est aussi mon ressenti.



Reb 05/09/2012 09:31

Miss s est encore trop petite pour l'école , sa rentrée se fera en janvier alors je ne sais pas trop comment c'est ...
Ceci-dit, c'est vrai qu'il y a une sur médiatisation de cet événement finalement assez ordinaire .
Passe une belle journée . Bisous

teparlerdemavie 06/09/2012 22:38



Je pense qu'en janvier, ce sera beaucoup plus calme et ça devrait bien se passer. Bises