Quand maigrir rime avec plaisir.

Publié le par teparlerdemavie

strawberry_cheese_cake_by_viennidemizerable-d3drb6u.jpg

Depuis quelques semaines, je réalise à quel point il est agréable de manger avec faim les aliments que j'aime.

 

Un magnum le soir au dessert, une tartine de nutella le matin au petit déjeuner, la portion de frites le dimanche avec le steak. Que de bons moments dont je me suis si longtemps privés.

 

J'en ai mangé des aliments bourrés, non pas de lipides, mais de culpabilité. Durant des années j'ai alterné lâchage total et restriction.

 

Ça n'a pas été simple d'oublier ce sentiment d'interdit en sortant la boite de gâteaux, le paquet de chips ou la tablette de chocolat. Il m'a fallu du temps pour réaliser que non, quelques carrés de chocolat aux noisettes mangés avec faim ne font pas grossir (le temps que mon cerveau de cartésienne l'enregistre et y croit). Et quand, enfin, je m'en suis rendue compte par moi-même, c'est comme si j'entrais dans la caverne d'Ali Baba.

 

J'en suis encore à me réconcilier avec tous ces aliments qui m'ont fait peur durant tant d'années, la fraternisation n'en est qu'à ses prémices mais je sens qu'on va vite devenir très copains.  

Commenter cet article

Alice de Maigrir-en-douceur 31/08/2011 14:54


Merci pour ce témoignage. C'est tellement vrai : la culpabilité change tellement la perception que nous avons de certains aliments. Et quel poids en plus sur les épaules!


teparlerdemavie 31/08/2011 15:02



Exactement!



Hano 30/08/2011 21:33


J'ai pris 25 kilos pendant ma grossesse, il m'en reste une bonne dizaines sur les hanches, je vois tout à fait de quoi tu parles! Je commence tout juste à déculpabiliser et à arrêter de me priver
et me rendre malheureuse.
Ce n'est pas encore gagné, mais ton article m'encourage! Merci!


teparlerdemavie 31/08/2011 08:21



Il faut de la patience et de l'écoute de soi et tu finiras par les perdre tes derniers kilos.


Bon courage.



Colinette 28/08/2011 20:06


C'est tout à fait ça. C'est la frustration qui fait des dégâts !


teparlerdemavie 29/08/2011 07:54



Oui et la restriction.



le oh lillyroseleun 28/08/2011 16:54


le muscle pèse plus lourd que la graisse, il faut donc s'armer de patience pour perdre ce poids superflu car dans un premier temps quand on se remet au sport le corps s'affine mais ça ne se voit
pas sur la balance.


teparlerdemavie 29/08/2011 07:54



Oui, c'est exactement ça.



isa 28/08/2011 16:14


J'ai pris le même chemin que toi récemment ... et effectivement, je me sens beaucoup mieux.
Par contre, je n'arrive toujours pas à perdre les 3/4 kg qu'il me reste .. J'ai beau avoir augmenté mes séances de sport, mon poids reste toujours identique sur la balance !


teparlerdemavie 29/08/2011 07:53



Ton poids peut rester le même mais ton corps s'affiner grâce au sport. Un chiffre sur une balance ne veut rien dire.



oh lillyroseleun 28/08/2011 13:07


et je suis sure que tu as moins d'envies qu'avant du coup. Moi ça m'a fait ça avec le chocolat, je ne croyais pas pouvoir m'en passer une seule journée, un pot de nutella ne devait pas entrer chez
moi sous peine de se voir trucidé en moins de temps qu'il ne fallait pour le dire. Le jour ou j'ai cessé de m'interdire cet aliment, j'ai pratiquement cessé d'en avoir envie. Je ne dis pas que de
temps à autre je n'en mange pas, mais ce n'est plus de la même façon, ce n'est plus comme si la fin du monde arrivait et qu'il fallait absolument avant se faire plaisir, j'ai découvert que j'étais
très vite écoeurée dorénavant et qu'une ou deux petites cuillères de Nutella me contentent plus que largement.


teparlerdemavie 29/08/2011 07:53



Oui, c'est exactement ça. Et quand j'ai (encore) tendance à me jeter sur un aliment, je me dis que si j'en ai encore envie plus tard, je pourrai m'en racheter et ça me calme.