Se libérer.

Publié le par teparlerdemavie

  

 

L’écriture m’a permis de prendre conscience d’une chose importante : lire grignote un peu chaque jour mon imagination. Mes idées disparaissent au profit de celles des autres que je trouve toujours plus séduisantes.

 

Oui, mes lectures influencent mon imaginaire, le réduisant à l’état de peau de chagrin.

 

Lorsque j’ai commencé à écrire, j’ai pris peur. J’ai cru un instant que plus jamais je ne retrouverai d’idées propres à ma sensibilité, mon vécu, mes aspirations. Je m’étais noyée dans les histoires d’auteurs talentueux, des histoires si touchantes, si fortes, qu’il m’apparaissait  prétentieux et illusoire d’espérer un jour écrire quelques lignes qui puissent avoir un quelconque intérêt.

 

Et puis, j’ai refermé mes livres, j’ai échappé à cette boulimie de lecture pour reprendre ma vie en main et retrouver cette confiance en moi que j‘avais, un temps, perdue de vue.

 

J’ai laissé mon imagination reprendre vie, s’éveiller peu à peu et se développer d’elle-même et non par procuration. Il m’en a fallu du temps pour me défaire du style, des idées des autres et retrouver mon univers, le mien, celui qui me ressemble.

 

Et depuis, je laisse mes lectures m’envelopper comme une douce couverture, je les survole, les caresse, les apprécie sans m’y plonger corps et âme et m’y perdre comme auparavant.

 

C’est doux, loin de toute violence et même s’il m’arrive encore bien souvent de tomber amoureuse d’un récit, je le regarde d’un œil attendri, satisfait ou comblé mais plus jamais je ne me laisse intimider et submerger par le doute et la crainte.

 

Mes lectures n’écrasent plus mes espoirs, au contraire, elles me poussent à donner encore et encore le meilleur de moi-même. 

 

 

Commenter cet article

Severine / Artelise 02/08/2013 10:59

Un auteur a dit un jour (j'ai oublié qui malheureusement) que le secret de l'écriture résidait d'abord et avant tout dans le plaisir que celui qui écrit tire de l'exercice. L'écrivain doit d'abord
et avant tout écrire pour lui-même sans se soucier de savoir si certains avant lui ont déjà abordé le même thème, car en réalité ce sera certainement le cas. Selon lui, l'important dans l'écriture,
ce n'est pas ce qu'on raconte, mais comment on le raconte.

teparlerdemavie 03/08/2013 11:51



Merci pour ce beau message tellement vrai. Ecrire sans plaisir est inconcevable. Comment peut-on espérer donner du plaisir aux lecteurs si nous n'en avons pas pris nous-même en écrivant? ça me
paraît compliqué.


Bises 



Cicciotella 01/08/2013 22:49

Je suis contente que tu aies retrouvé confiance en ta plume.

Pour ma part, effectivement, les lectures de plus en plus ambitieuses que j'ai faites ces dernières années m'ont définitivement stérilisée, mais, ceci expliquant cela, je ne crois pas que la
littérature y ait beaucoup perdu ; je manque d'originalité.

Je suis contente aussi de deviner que tu vas mieux...

teparlerdemavie 02/08/2013 09:30



Tu sais, je manque aussi de plein de choses, d'originalité aussi, de facilité, de vocabulaire sûrement... mais c'est pour moi un tel plaisir d'écrire que je passe outre tous mes "manques".


Et oui, je vais mieux. Merci à toi.


Bises



Myrtille 01/08/2013 17:38

j'aurais cru qu'au contraire la lecture pourrait te donner des idées et te libérer tout ce qu'il y a en toi et qui n'arrive à exprimer si tel est le cas ;)

teparlerdemavie 02/08/2013 09:28



Mon soucis, c'est que si l'idée d'un auteur me paraît géniale, j'ai du mal à m'en défaire et du coup, je perds ma propre inspiration. Alors je m'éloigne des livres, mon imaginaire se remet en
action et l'inspiration revient.


Bises



LMO 31/07/2013 08:51

Ca me fait ça aussi! :-)

teparlerdemavie 02/08/2013 09:26



Je vois que je ne suis pas la seule... ça me rassure ;-)


Bises



Severine / Artelise 31/07/2013 08:36

Kikoo !
Il est vrai que nos lectures, surtout si on choisit de bons auteurs, peuvent nous donner une impression d'étouffement de notre imaginaire. Pourtant, elles peuvent aussi être une source
d'inspiration et d'enrichissement. Surtout au niveau de notre vocabulaire !

teparlerdemavie 02/08/2013 09:25



Oui, elles sont une source inépuisable d'enrichissement, je suis bien d'accord avec toi. Et puis, lorsque je suis en panne d'envie d'écrire, il suffit que je me replonge dans un bon livre pour
que le désir renaisse aussitôt! 


Bises



biboulandandmams 30/07/2013 13:11

Coucou te revoilà? Je l'espère car j'aime te lire moi ;) très belle article! A très bientôt j'espère :)

teparlerdemavie 30/07/2013 14:40



Merci à toi. J'écris beaucoup en ce moment et des idées de billets reviennent, un peu en vrac mais je vais tenter d'y mettre un peu d'ordre pour me faire moins absente.


Bises