Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le plaisir avant tout.

Publié le par teparlerdemavie

bonheursmiley

 

 

Cette année, j’ai plein de projets.

 

Mon blog et mon zermatage m’ont fait comprendre que je peux tenter des aventures avec beaucoup de bonheur. Chaque jour, je me sens mieux que la veille. J’ai déjà oublié certaines angoisses, certaines phobies et je me sens d’humeur à me lancer dans de beaux projets qui me tiennent à cœur.

 

Cette fois, je crois en moi, en mes capacités à réussir ce que j’entreprends et c’est vrai que la méthode zermati m’a ouvert à cela. Oui, je peux y arriver.

 

Je veux me faire plaisir avant tout et ne plus subir les évènements comme ça a longtemps été le cas.

 

Ma santé va mieux, je me sens combative et je veux m’en sortir et me prouver que j’en suis capable.

 

Cette année, je veux m’investir autrement dans mon travail, assumer plus de responsabilités au lieu de tourner en rond. Je veux me remettre à la peinture, j’ai toujours aimé peindre mais je n’assumais pas mon peu de talent. Là, le talent n’a que peu d’intérêt à mes yeux car le principal est le plaisir.

 

Et puis, j’ai repris l’écriture et ça aussi, ça n’est que du bonheur. Je suis très inspirée et je m’amuse follement à griffonner dans mes carnets toutes ces petites phrases qui me viennent à l’esprit. Peut-être cela ne me mènera-t-il nulle part mais peu importe. Comme je l’ai dit, le bonheur avant tout.

 

Cette année 2012 sera l'année du bonheur.

Partager cet article

Repost 0

Bilan de ma fin d'année.

Publié le par teparlerdemavie

FOOD_11_by_AmerGe.jpg

 

 

Il serait peut-être temps que je fasse le bilan de ma fin d'année. 

 

Alors, où en suis-je côté poids ?

 

Depuis très longtemps, chez moi, les fêtes de fin d’année ont toujours été synonymes de prise de poids. Entre 2 et 3 kg, histoire de bien débuter l’année et de ne pas regretter la précédente.

 

Et chaque année ma résolution première est bien évidemment : perdre du poids !

 

Cette année, forte de mes 6 mois d’expérience avec zermati, j’étais on ne peut plus confiante. 

 

Dès mes premiers jours de congés, j’ai été légèrement collée aux placards de ma cuisine mais je dois avouer que j’ai eu de bons camarades de jeux. Mes enfants, qui ne manquent pas d’appétit, m’ont accompagnés dans mes gargantuesques goûters et en-cas. Car, oui, j’aime les collations impromptues à toute heure, dès que le faim se fait un tantinet ressentir.

 

C'est donc, lestée de 2 kilos supplémentaires que j'ai achevé mes congés mais la nouveauté a été de deux ordres :

-Tout d'abord, j'ai pris beaucoup de plaisir à manger, je n'ai jamais culpabilisé, ni regretté quoi que ce soit.

-Et, je suis parvenue à me réguler le restes des fêtes, ce qui fait que je n'ai rien pris lors des 2 semaines qui ont suivi mes congés (avant noel) et ça, c'est une sacrée victoire. Je me suis même délestée de quelques grammes malgré les superbes réveillons que nous nous sommes offerts.

 

Et depuis, je perds tout doucement. 

 

J'ai passé une étape importante. Je me soucis de moins en moins de mes sensations, dans le sens où je n'ai plus à me concentrer sur mon estomac lorsque je mange, cela devient naturel. C'est comme si j'avais toujours suivi mon instinct pour m'alimenter, c'est reposant.

 

Alors, je en sais pas encore où tout cela va me mener côté poids. Je ne connais pas mon poids génétique mais je m'accorde du temps. Je ne suis plus pressée, je deviens patiente.


Partager cet article

Repost 0

L'ennui.

Publié le par teparlerdemavie

sommaire-562460.jpg

 

S’il y a bien une chose que j’ai du mal à supporter, c’est l’ennui.

 

Et dans mon boulot, malheureusement, il y en a. Jamais en début de semaine, plutôt vers la fin quand on vient de passer les précédents jours à cravacher et qu’une certaine lassitude s’installe.

 

Ne rien faire, attendre que le temps passe, énumérer dans sa tête tout ce que l’on pourrait faire si l’on n’était pas coincée entre 4 murs, se sentir prisonnière, regarder les minutes s’écouler avec peine, compter rapidement combien de temps il reste à subir, se dire combien le temps s’échappe une fois sortie de son travail, combien il semble improbable de s’ennuyer tellement il y a de choses à faire.

 

Avant, il m’arrivait, durant ces heures désespérément creuses, de venir faire un tour sur la blogosphère et d’y prendre du plaisir mais depuis 2 semaines, je n’ai plus accès à internet. Oui, il est tellement plus important pour mon boss de me rémunérer lorsque je me tourne les pouces derrière mon bureau, les yeux rivés sur cette stupide horloge qui me nargue et semble prendre tout son temps plutôt que d'accepter que je puisse utiliser ce temps mort avec plaisir.

 

J'ai conscience, je vous rassure, qu'il puisse être agacé de savoir que je passe 30 minutes de mon temps sur le net lorsque j'ai terminé toutes les tâches qui m'incombaient, mon seul regret est qu'il n'ait pas eu le courage de venir m'en parler directement et ai bloqué internet sans me prévenir. Ça dénote une certaine forme de courage, non ?

 

Parfois, avec bonheur, il y a une urgence qui va m’occuper une dizaine de minutes, 10 précieuses minutes qui s’écouleront à toute vitesse et me rapprocheront de l’heure du départ. Car contrairement à certaines personnes qui préfèrent ne rien avoir à faire, moi, durant mes heures de travail, je prie pour être occupée et ne pas être l’esclave de ce temps qui faiblit dès que je pose le pied dans l’entreprise.

 

Ah si seulement, j’avais un I-phone avec une connexion internet… si seulement…

 

 

Partager cet article

Repost 0

ça cafouille grave par ici!

Publié le par teparlerdemavie

images.jpg

 

 

On peut dire que je débute bien l’année ! Je ne sais pas comment je me débrouille mais je n’ai pas une minute à moi et du coup, je ne parviens plus à trouver du temps pour mon blog.

 

A vrai dire, je me demande surtout comment je faisais avant !

 

Durant mes congés de fin d’années, j’ai fait un maximum de tâches le matin (tranquille, mes enfants encore au lit, un vrai moment de quiétude) et je ne me connectais que le soir. Ce rythme m’a bien plu.

 

Le seul soucis en reprenant le boulot, c’est que le soir, je ne me connecte plus. Lorsqu’on passe une partie de la journée face à un écran, on n’a pas particulièrement envie de continuer le soir.

 

Allez ! Je vais essayer de trouver une organisation adéquate pour ne pas laisser mourir ce blog qui me tient tant à cœur, surtout que j’ai plein de choses à vous raconter.

 

J’espère aussi pouvoir passer sur vos blogs car vous me manquez trop !

 

 

Publié dans Te parler de ma vie.

Partager cet article

Repost 0

BONNE ANNEE 2012!

Publié le par teparlerdemavie

BONNE-ANNEE-2012.jpg

 

Avant toute chose, je vous souhaite une bonne année 2012 ! Qu'elle vous apporte la joie, l'amour, le bonheur, la santé et tout ce qui fait que la vie est belle.

 

Pour moi, elle a commencé petitement puisque j'ai été clouée au lit pour le réveillon. C'est idiot de commencer l'année malade mais je me console en me disant qu'il y aura d'autres merveilleux moments à vivre. Et puis, tout va bien à présent et c'est bien là le principal !


Publié dans Te parler de ma vie.

Partager cet article

Repost 0