N'ayez pas peur de nos enfants.

Publié le par teparlerdemavie

Children by lanajo

 

 

S’il y a bien un truc qui m’agace, c’est cette idée qu’il faille que tous les enfants entrent dans un beau moule bien carré sans dépasser d’un petit doigt.

 

Notre société souhaiterait une rangée de clones sans défaut. 

 

Dès qu’un enfant s’agite un peu, on devrait le punir. S’il a le malheur de piquer une colère, on devrait lui mettre une bonne fessée après une leçon de moral et bien culpabiliser les parents parce qu’ils ne savent pas tenir leur gosse.

 

Mais sachez, mesdames et messieurs (tous ceux qui un jour vont vous montrer du doigt parce que votre enfant pleurera à la caisse d’une grande surface, s’agitera sur sa chaise d’école, ne respectera pas les limites du jeu…) que les enfants ne sont pas des créatures robotisées sur lesquels on appuie sur le bouton OFF pour avoir le silence.

 

Les enfants ont le droit de vivre leur insouciance, de râler (les adultes ne s’en privent pas, eux), de faire savoir leur mécontentement, de s’exprimer, de désirer.

 

C’est à nous, parent, à guider notre enfant dans ce qui est acceptable ou non mais par pitié, cessez de vouloir les lobotomiser et de faire de notre jeunesse de futurs adultes sans âme et sans caractère. Des suiveurs et des êtres malheureux.

 

 

Aujourd'hui, on réprime toute différence. Il n'y a plus de place pour l'expression, il faut bien sagement rentrer dans une case prédéfinie et ne surtout pas vouloir en sortir.

 

 

Je terminerai par les mots rassurants de mon pédiatre qui me disait toujours : « Acceptons de nos enfants, ce que nous accepterions d’un adulte. Pourquoi devrions-nous réprimer leurs colères alors que l’on se les permet nous-même ? »

 

Il me disait aussi : « Lorsque votre enfant pique une crise parce qu’il veut quelque chose, expliquez-lui calmement pourquoi vous ne cédez pas et ajoutez : Tu as le droit d’être en colère, déçu, jaloux… je le serais aussi peut-être à ta place mais ça ne changera rien à ma décision ».

 

C’est assez miraculeux.

 

La communication, c’est le plus important.

 

J’aime mes enfants, ils m’ont souvent fait dresser les cheveux sur la tête, ils n’ont pas toujours bon caractère mais si je me regarde avec honnêteté, je ne suis pas meilleure, seulement, moi, j’ai le pouvoir.

 

J’ai le pouvoir de m’acheter quelque chose sur le champ si je le désire terriblement, j’ai le pouvoir de répondre si je me sens agressée, j’ai le pouvoir d’accepter ou de refuser. Oui, j’ai le choix parce que je suis un adulte.

 

Aimons nos enfants, quelque soit leur différence. C’est aussi elle qui fait que notre monde est intéressant et ne ressemble pas à un troupeau de gens résignés.

 

 

Vive la liberté, vive la différence!

 

PS : surtout qu’il n’y ait pas d’amalgame, je parle des petits enfants et je ne cautionne en aucun cas les agissements de certains ados ou jeunes adultes qui ne respectent pas les lois de notre société. Laissez les enfants s'exprimer ne veut pas dire ne plus les éduquer, ni leur inculquer les bonnes manières, leurs droits et leurs devoirs mais seulement les laisser s'affirmer et grandir sans répression perpétuelle.


 


Publié dans La joie d'être maman.

Commenter cet article

Sandy et son Univers 07/11/2012 14:35

Tes paroles sont paroles d'évangile ^^ 100% d'accord !

teparlerdemavie 07/11/2012 16:14



Merci Sandy.



ange-line 30/10/2012 19:22

ah ben là tu prêches dans ma paroisse ;o) mais évidement mon enfant est différent par son malaise et ses angoisses, le mien je ne l'éduque plus toute seule, il faut savoir détecter l'enfant
capricieux par manque de communication ou simplement d'éducation , l'enfant coléreux par manque de repère ou l'enfant comme le mien qui ne gére aucune nouvelle situation, malheureusement nombreuse
personne nous classent dans le moule "parents qui ne savent pas éduquer leurs sales gosses" trés dur de démêler tout çà. Trés bon billet je partage sur facebook pour la peine ;o) bizzzz

teparlerdemavie 31/10/2012 11:22



Merci pour ton témoignage. J'aime à penser que les parents font de leur mieux mais ça n'est pas facile de supporter certains regards désapprobateurs. Bon courage à toi. Bises



Kandygirl 30/10/2012 10:44

Surtout ce qu'il faut bien garder à l'esprit, c'est que les enfants sont encore dans une phase où le contrôle émotionnel est très difficile.
Déjà pour nous adultes, ce n'est pas toujours évident de se contenir alors qu'on a déjà intégré les codes sociaux et que la maturation de notre cerveau est terminée, donc j'imagine à quel point
c'est difficile pour un enfant qui n'a pas tout ça.
Mais être parent est un apprentissage de tous les jours et il est parfois dur d'avoir les attitudes adéquates tout le temps. Personnellement, en tant que maman, il m'a fallu du temps pour
comprendre certaines réactions de mon fils, me remettre en question et me réadapter.
Et puis, élément non-négligeable, on fait avec son propre vécu et l'éducation qu'on a reçu aussi, ce qui peut parfois représenter un poids très lourd...

teparlerdemavie 30/10/2012 11:45



Oui, c'est vrai et c'est aussi pour cela qu'il faut savoir se remettre en question. Je crois que de reconnaître ses tords et de changer d'attitude lorsqu'on s'aperçoit qu'on fait fausse route est
essentiel. N'ayons pas peur de communiquer avec nos enfants, même lorsqu'ils sont tous petits, et d'exprimer aussi nos propres émotions. Il n'y a pas d'erreurs qui ne soient pas
rattrapables.



inzemood 30/10/2012 09:03

comme je suis d'accord avec toi, ma bible c'est le livre "au coeur de émotions de l'enfant" de I. Filliozat, et j'ai moi même souffert de représsion émotionnelle, et je vais te dire que maintenant
que je suis adulte j'ai bien du mal à savoir ce que je ressens.
Merveilleux billet qui je l'espère sera lu par le plus grand nombre, afin d'ouvrir les yeux de cetains. Ce sue nous avons de plus précieux en ce bas monde ce sont nos enfants.
ras le bol du conformisme et de vouloir faire devenir rond un carré en lui tapant sur la tête pour qu'il rentre dans son moule.
Bisous

teparlerdemavie 30/10/2012 11:40



Complètement d'accord avec toi. Et moi aussi, je suis une adpete de Filliozat! Bises



Cicciotella 29/10/2012 23:16

Mon ado a été un enfant très sage, très mûr. Je l'ai laissé toujours libre d'exprimer ses émotions (il n'a même pas eu de tétine, pour la même raison) et je les écoutais ; les caprices, c'était
autre chose. Il n'en a, du coup, guère fait. Ce que je pouvais permettre, donner, était permis ou donné ; si ce n'était pas possible, eh bien, tant pis, hurlement ou pas. Du coup, il me faisait
confiance.
Je me souviens d'avoir admiré l'endurance aux cris d'une maman dont l'enfant faisait un caprice au Supermarché ; au bout de dix minutes, quand même, je me suis interrogée. Comment un enfant qui
avait visiblement été éduqué comme le mien pouvait-il hurler plus d'une minute ? Vingt minutes... Au moment du passage en caisse, j'ai compris : la mère a capitulé d'un coup et a non seulement
donné à l'enfant ce qu'il demandait, mais même lui a permis de garder tout ce qu'elle avait donné "pour compenser" ! J'ai mieux compris : le gosse savait qu'elle finirait par céder.
J'ai failli lui lancer, de fort méchante humeur : "Puisque vous finirez par céder - et ça, tout le monde le sait maintenant, y compris votre gamin, une autre fois, pitié pour nos oreilles : cédez
tout de suite !"

teparlerdemavie 30/10/2012 11:39



ça n'est pas évident d'avoir un enfant agité. Il m'est arrivée de réagir en fonction de l'attitude des gens autour de moi et je l'ai toujours regretté. Il faut être forte et ne pas céder à la
pression extérieure.



alister 29/10/2012 22:49

Je rejoins tout à fait ton point de vue, la communication le mot d'ordre pour bien éduquer ses enfants! Les miennes sont très libres et responsables, elles expriment librement leur opinion et
lorsque je me trompe je m'excuses toujours auprès d'elle en leur rajoutant " tu vois même papa fait des bétises le plus important c'est de s'en rendre compte et de s'en excuser..." Alors oui il
m'arrive de revenir sur mes décisions mais cela ne remet en rien mon autorité " seul les cons ne changent pas d'avis n'est ce pas :-) !?

teparlerdemavie 30/10/2012 11:37



Je suis entièrement d'accord avec toi : respectons nos enfants!



appelezmoidoris 29/10/2012 16:57

j'aime j'aime j'aime ton billet! Je suis 100% d'accord avec toi mais c'est tellement dur d'arriver à oublier les regards des autres et leurs jugements...! Bon en même temps, je suis sûre qu'on est
tous tantôt le parent observé, tantôt le parent observateur...!

teparlerdemavie 29/10/2012 17:04



ah mais comme je l'ai dit plus haut, on passe tous par des moments d'exaspération mais la tolérance reste primordiale. Bises



Mdame Ninie 29/10/2012 15:45

Merci pour cet article !
Ma fille n'est pas du tout dans les courbes de poids et ma pédiatre a voulu qu'on fasse une batterie d'examen au final qui s'est révelée faite pour rien car, elle n'avait rien !

teparlerdemavie 29/10/2012 16:50



Oui, encore une fois la différence n'est pas permise. Alors que le monde n'est fait que de différences et c'est ça qui fait sa richesse.



linosqui 29/10/2012 14:18

Je suis TELLEMENT d'accord avec toi, j'aurais pu écrire cet article mot pour mot!
Plus ça va, plus ça m'enerve qu'on ne laisse pas les enfants être en colère ou triste ou même parfois heureux. Les gens n'acceptent clairement pas que l'enfant ait des besoins et frustrations comme
les adultes, ça m'enerve je dois dire.
Oui ma petite mosntrouille se roule parfois par terre en râlouillant doucement, et alors? elle n'est pas contente, elle est frustrée, elle n'arrive pas à bien l'exprimer, bah elle fait comme elle
peut hein. alors oui je lui dis que c'est pas bien, oui je lui dis qu'elle a le droit de ne pas être contente et que ce n'est pas toujours facile mais non je ne la tape pas pour ça et le coin c'est
si vraiment grosse colère ou bêtise pour se calmer.

teparlerdemavie 29/10/2012 16:49



C'est fou comme on refuse à nos enfants l'idée même qu'ils puissent exprimer leurs sentiments. leurs émotions, ça doit faire peur!


Merci pour ton témoignage. Bises 



La Ronde 29/10/2012 13:07

C'est tellement vrai ! Un enfant n'est jamais qu'un petit adulte, qui a encore des tonnes de choses à apprendre (comme tous les adultes, en somme), mais qui a déjà sa petite personnalité que nous
devons apprendre à respecter...

Comme disait toujours ma grand-mère : le respect, c'est réciproque. Si on veut se faire respecter, autant montrer l'exemple ! :D

teparlerdemavie 29/10/2012 13:11



Oui, le respect mutuel, c'est tellement important. Bises



Reb 29/10/2012 13:00

J'adore ta nouvelle banniere! Elle est sobre et cela la rend encore plus belle !
bisous

teparlerdemavie 29/10/2012 13:10



Oh merci! ça me fait plaisir, surtout que tu es la 1ère à m'en parler. Bises



sido fait son nie 29/10/2012 11:56

Eh bien, même là dessus on est sur la même longueur d'ondes !!! Ca me fait super plaisir !

teparlerdemavie 29/10/2012 13:11



Merci sidonie. Bises



laure 29/10/2012 11:16

Je te rejoins à 100%, les laisser s'exprimer n'empêche pas d'avoir de l'autorité, une autorité nécessaire indispensable à les construire et les "structurer", une autorité le plus juste
possible.
Et comme un enfant a aussi le droit d'être timide et ne pas vouloir aller vers les autres tout de suite. Mon garçon a mis deux semaines pour accepter de s'intégrer aux autres à la maternelle. je ne
m'en suis pas inquiéter car c'est un enfant qui a le besoin d'observer, de cerner son environnement avant, être en confiance. Ensuite tout roule, faut lui laisser le temps. :)
bonne journée ! ;)

teparlerdemavie 29/10/2012 11:40



Tu as raison d'accepter de laisser du temps à ton enfant et pourtant, ça n'est pas évident. Les parents s'inquiètent dès que leur enfant n'est pas le meilleur, le plus ceci ou cela... quel
stress! La vie n'est pas une compétition mais un très long escalier qu'on monte marche après marche, à notre rythme.


Je suis aussi pour une éducation intelligente. L'enfant a en effet besoin d'une structure. On a le devoir de lui mettre des barrières et de ne pas le laisser partir dans tous les sens mais on
explique encore et encore.


Merci à toi pour ton témoignage. Bises



La Belette 29/10/2012 10:00

Je suis complètement d'accord, j'ai tant de fois entendu des "T'aurais dû la punir" ou "Elle mérite une bonne fessée". Mais non, je considère que si j'ai un pouvoir, c'est surtout celui de ne pas
abuser du mien et de lui expliquer les choses, de la "cadrer" à ma façon.

teparlerdemavie 29/10/2012 11:38



Oui, entièrement d'accord avec toi. Je ne supporte pas ceux qui prônent la punition à tout va sans aucune explication! On ne mâte pas nos enfants, on ne les fait pas rentrer dans le rang! Non, on
les éduque avec amour et attention! Ils seront plus tard des êtres bien plus ouverts et sociables. Bises



corinne 29/10/2012 09:33

encore une fois rien à dire je suis tout à fait d accord avec toi ! l'important ce sont les valeurs que nous inculquons à nos enfants il en restera toujours quelque chose! bravo pour ce papier !
bises

teparlerdemavie 29/10/2012 11:35



Merci corinne. Oui, l'éducation est primordiale. Et puis, grandissons avec eux et apprenons-leur à être eux-mêmes, cultivons leur différence tout au long de leur vie. Bises



Estellecalim 29/10/2012 09:22

Un très joli billet, mais je précise que je fais parfois partie des râleurs (seulement par les yeux, je ne me permettrais pas de dire quelque chose) du supermarché, non parce que je juge
l'éducation des enfants qui hurlent (chacun fait comme il veut), mais parce que j'ai fait ma journée, et que ces cris d'enfants qui ne sont pas les miens et qui me sont imposés me vrillent les
tympans ;D

teparlerdemavie 29/10/2012 11:33



Oh moi aussi il m'arrive d'avoir du mal à supporter les cris d'un enfant (mon humeur ou état de fatigue y sont pour beaucoup) mais jamais je ne me permettrai d'intervenir (et je vois que toi non
plus, c'est ça qui fait de nous des êtres tolérants). Bises



Lilly rose 29/10/2012 09:21

je garde ça dans un coin de ma tête, un jour peut-être j'aurais des enfants...et je me souviendrais des bons conseils de ton pédiatre et de ton recul sur l'éducation. :)

teparlerdemavie 29/10/2012 11:28



Tu laisseras surtout parler ton coeur de maman, c'est essentiel. Bises



LMO 29/10/2012 09:03

JE partage ton avis!
La communication est qq chose de très ancré chez nous, d'essentiel. Mlle A n'a pas toujours été une enfant facile, mais bon nombre de conflits ont été résolus en parlant. C'est phénoménal!

Je pense aussi que nous ne devons pas faire à nos enfants ce que nous ne ferions pas à un autre adulte (le frapper, lui hurler dessus, le priver sans explication...)

teparlerdemavie 29/10/2012 11:28



Entièrement d'accord avec toi. Et cette façon de mettre une étiquette sur la tête des enfants dès qu'ils sont un peu agités : insolent, hyperactif, sans-gêne, mal éduqué... que ça m'horripile!



Corinne (Couleur Café) 29/10/2012 08:55

Je suis bien d'accord avec toi ! J'ai horreur des gens qui prennent cet air supérieur et scandalisé dès que les enfants font s'agitent un peu !

teparlerdemavie 29/10/2012 11:26



A croire qu'ils n'ont jamais été enfant eux-mêmes!



Le Blog de la Peste 29/10/2012 08:43

Très beau billet ! J'aime beaucoup la vision de ton pédiatre. Quand j'étais en colo, puis quand j'ai formé les futurs animateurs, je passais beaucoup de temps à parler de la différence entre
PUNITION et REPARATION d'une faute commise. Pour moi la punition est stérile et n'amène rien, hormis "apaiser" l'adulte face à l'enfant.

teparlerdemavie 29/10/2012 11:26



Oui, je suis entièrement d'accord avec toi. Quant à mon pédiatre, il a toujours été là pour me déculpabiliser et me soutenir dans mon souhait de faire au mieux avec mes enfants.



sysyithecity 29/10/2012 08:34

c'est tellement ça !
ils sont comme nous, des envies des humeurs, sauf qu'ils ne peuvent pas encore l'exprimer comme nous adultes !

teparlerdemavie 29/10/2012 11:25



Oui, c'est exactement ça.