L'éloge du corps.

Publié le par teparlerdemavie

 

cello_body_ii_by_mustafakucuk-d35u35b.jpg 

 

J'ai remarqué à quel point j'avais perdu une certaine forme de responsabilité envers moi.

Je l'ai souvent dit sur ce blog : nous sommes responsables de notre vie, de chacun de nos actes (que nous assumons ou non) et donc nous avons aussi une responsabilité envers notre corps.

 

Ma thérapeute m’a dit qu’il y avait plusieurs façons d’envisager son corps (je schématise) :

 

-On peut le voir comme une simple enveloppe charnelle. Une sorte de façade.

 

-On peut aussi l’imaginer comme une belle machine, avec tous ces organes qui agissent en permanence pour notre bien.

 

-On peut aussi le voir comme un outil de performance (ou de beauté).

 

-Ou comme un moyen de transport. Il nous permet de nous déplacer d’un point A à un point B.

 

Elle m’expliquait que chaque personne qui avait une vision unique de son corps (et ne le voyait pas dans son intégralité) souffrait. Parce que le corps, c’est tout à la fois : une belle machine dont il faut prendre soin, que l’on doit entretenir pour qu’elle fonctionne correctement, le plus longtemps possible. Mais aussi un moyen de transport…

 

Elle m’a conseillée de renouer des liens avec mon corps, de l’aimer à sa juste valeur (il travaille énormément pour nous, rendons-lui un peu de ce qu’il nous offre gracieusement chaque jour alors même qu’on le maltraite très souvent) et surtout d’en être enfin responsable.

 

Je l’ai abandonné sur le bord de la route comme une vieille chaussette, je lui ai fait subir ce que jamais je n’aurais osé faire subir à quiconque.

 

Pourquoi ce désamour ?

 

Je me souviens l’avoir aimé plus jeune, et là, parce qu’il m’a offert un moyen de surmonter les difficultés de la vie en dressant un rempart entre elles et moi, je l’abandonne ?!

 

C’est pourtant lui qui m’accompagne chaque jour, c’est donc à lui que je devrais penser en premier.

 

Je ne peux plus l’ignorer indéfiniment, je ne peux plus rester fâcher avec lui, ce serait terriblement injuste.

 

Je reprends possession de mon corps, je lui accorde l’attention nécessaire et j’apprends à l’aimer comme on aime de façon inconditionnelle un vieux compagnon de route, à qui on n’aurait jamais osé faire subir un tiers de ce que nous nous sommes nous mêmes infligés.

 

Reprendre possession, cela passe par :

 

-Le respect. Je respecte son rythme, ses besoins, sans le surcharger en mangeant avec excès.

 

-La considération. Je cesse de le maltraiter, je suis indulgente, bienveillante envers lui.

 

-L’amour. Je l’aime et je lui prouve.

 

Donneriez-vous ce qu’attend de vous une personne qui se comporterait comme une mégère avec vous ? Non !

 

Osons le sublimer, le cajoler, le mettre en avant!

 

Photo by Mustafakucuk (Deviantart)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Miss Blemish 23/01/2013 22:50

Je trouve ton article extrêmement juste et intéressant. Je vais méditer ces conseils :)

teparlerdemavie 24/01/2013 08:12



Merci.



Les Sens Ciel 23/01/2013 21:20

ton article me parle à un point !! J'ai un brouillon d'un article où je parle de l'amour à donner à son corps de façon très concrète. C'est à dire, un jour j'ai eu envie de lui parler, de m'excuser
et de lui dire que je l'aime...j'ai pas osé poster l'article car je me suis dit que ça pouvait paraître vraiment étrange, mais ça m'est venue comme ça et j'ai senti que ça avait vraiment eu un
effet bénéfique...mais ensuite il faut se prendre en main et changer ses comportements, ça c'est du boulot ;-)

teparlerdemavie 23/01/2013 21:44



Tu devrais poster ton article car notre relation à notre corps est tellement importante et l'idée de lui parler, de lui transmettre notre amour est selon moi une très belle idée. Bises



Cicciotella 23/01/2013 14:35

Plus le temps passe, plus je l'aime et je l'apprécie.
Même ses blessures m'attendrissent, c'est moi, la plupart du temps, qui suis à en blâmer, pas lui.

teparlerdemavie 23/01/2013 21:42



C'est un très beau témoignage.



Submarine 23/01/2013 11:44

Encore un article qui me parle énormément ! Merci :)
Il faut prendre soin de son corps ! Parfois, on ne pense qu'à notre esprit, on le laisse ainsi de côté, mais il ne faut jamais oublier à quel point c'est important de le protéger, de l'écouter, le
respecter !

teparlerdemavie 23/01/2013 14:02



Nous sommes des êtres qui vivons plus avec notre tête qu'avec notre corps. C'est pourtant lui qui nous mène où nous devons aller. Je suis sûre qu'il y a beaucoup de personnes qui prennent plus
soin de leur voiture que de leur corps. C'est fou quand on y pense!



La Ronde 23/01/2013 09:42

C'est tellement vrai... Mais, j'en suis encore loin...
Merci pour ce joli texte qui, comme souvent, fait réfléchir et avancer ! :)

teparlerdemavie 23/01/2013 11:03



Merci à toi. Bises



Kikekoidonc 23/01/2013 08:49

Très beau texte, c'est vrai qu'on n'y fait pas assez attention à notre corps, et pourtant vu ce qu'il subit... tu as raison pour l'excès de nourriture, j'ajouterai aussi le manque de sommeil pour
ma part à force de vouloir faire des choses tardives en plus de ma journée de boulot alors que mes yeux piquent et que mon dos est en compote ! ;) bises

teparlerdemavie 23/01/2013 11:03



Oui, c'est pareil pour le sommeil. On lutte trop souvent. Bises