Mangez! 4e bloc.

Publié le par teparlerdemavie

mangez

 

4e BLOC SEMAINE 8 et 9

 

Ces 2 semaines seront consacrées tout particulièrement à la reconnaissance du signal de satiété, le nœud crucial de cette démarche. Il se peut, à ce point-ci, qu’aucun kilo n’ait été réellement perdu. Souvent, c’est à ce moment-ci que le processus s’enclenche.

 

SIGNAL DE SATIETE : L’EXERCICE DE LA MI-ASSIETTE.

 

Il faudra faire l’exercice de la mi-assiette tous les déjeuners et tous les dîners.

 

Commencez votre plat principal et lorsque vous arrivez à la moitié, faites une pause d’1 minute. A la fin de la pause, demandez-vous si vous avez encore faim. Si la réponse est oui, continuez à manger. Reposez-vous la question toutes les 3 bouchées : ai-je encore faim?

 

IL EST CRUCIAL D’ETRE HONNETE ENVERS VOUS-MEME.

 

Vous ne devez pas essayer de mesurer ou d’évaluer rationnellement la quantité de nourriture que vous avez déjà mangée et que vous aimeriez encore manger. N’ayez pas peur d’admettre que vous n’avez plus faim et ayez confiance en l’avenir.

 

Si vous ne réussissez pas à savoir si vous avez toujours faim, demandez-vous comment vous réagiriez si quelqu’un venait retirer votre assiette à ce moment-ci. Si vous n’avez plus faim, vous ne vous sentirez pas menacé ou heurté à l’idée que quelqu’un vous enlève votre nourriture. Par contre, si vous avez encore faim, votre réaction sera très claire. Vous voudrez défendre votre pitance.

 

Quelle est la pire chose qui puisse arriver si vous arrêtez de manger trop tôt?

 

-Vous avez peur d’avoir faim de nouveau, peu de temps après la fin du repas? Lorsque la faim reviendra, vous pourrez terminer votre repas ou manger à tout le moins la quantité de nourriture qui vous manque pour être rassasié. L’exercice vous aura indiqué que la sensation que vous avez identifiée comme de la satiété, au milieu du repas, n’était pas la bonne. C’était trop tôt. Il faudra recommencer l’exercice, plusieurs fois si nécessaire, pour mieux reconnaître votre sensation de satiété.

 

-L’autre chose qui peut arriver, c’est que vous n’avez pas envie d’arrêter de manger parce que c’est trop bon.

Laisser de la nourriture de côté est une chose difficile. Mais apprendre à vous détacher des aliments est une étape nécessaire.

 

Manger doit être une activité agréable, composée d’aliments succulents. Si vous vous êtes nourri d’aliments choisis pour leur teneur en calorie plutôt que leur goût, il est normal d’être pris d’une sorte d’euphorie gustative. Et il est normal qu’il soit difficile d’arrêter.

 

Au fil des semaines, vous passerez de la phase d’euphorie à la normalité. Il sera alors facile de cesser de manger lorsque la satiété se fera sentir.

 

1 : Petit-déjeuner.

 

Il est normal que la faim ne se manifeste pas toujours au même moment. Le corps s’ajuste aux circonstances. Parfois la faim se fera sentir immédiatement, dès le réveil, ou plus tard. A chacun de juger.

 

2 : 1ère collation.

 

Prenez une collation, si vous avez faim.

 

3 : Déjeuner.

 

Pour certains, il est plus facile de faire l’exercice de la demi-assiette le midi. S’il est difficile d’arrêter au milieu du repas pour faire une pause, il faut essayer de comprendre ce qui vous empêche de le faire.

Certains ont peur de ne pas avoir assez à manger et d’avoir faim trop rapidement après le repas. Pourtant les collations seront là pour combler l’appétit.

 

4 : 2e collation.

 

Mangez aussi souvent que votre faim vous le dicte.

 

5 : Dîner.

 

Le dîner, est pour beaucoup, le repas où il est le plus difficile de laisser les aliments dans l’assiette. Si vous avez l’impression de ne pas avoir de fond le soir, il faut identifier les raisons de cette situation.

 

-Votre collation d’après-midi est peut-être trop peu copieuse. Si vous avez passé une partie de votre vie dans un univers de restrictions et que vous pensez qu’il ne faut pas manger entre les repas, il se peut que vous hésitiez à prendre une collation nutritive…Mais si vous arrivez avec une trop grosse faim au dîner, ça ne va pas.

 

-Selon votre horaire, vous pourriez avoir avantage à prendre 2 collations, 1 à 15h et l’autre à 17h.

 

-Le dîner est un moment où vous pouvez enfin vous asseoir et relaxer. Il est possible que vous n’ayez pas envie que ce moment se termine. La nourriture aurait-elle pour vous un effet relaxant et apaisant?

 

Si la nourriture joue un rôle très affectif dans votre vie, il faudra apprendre à dissocier les moments où vous mangez pour calmer votre faim de ceux où vous nourrissez votre âme.

Essayez, pour commencer, de remplir vos soirées avec d’autres activités de détente. Listez les activités que vous aimez faire.

 

Ainsi, chaque soir, si vous savez que quelque chose d’agréable suit le repas, il sera plus facile de vous séparer de votre assiette.

 

6 : Collation du soir.

 

La collation du soir doit être mangée dans les mêmes conditions que les autres collations de la journée.

 

En résumé :

 

-Vous apprenez à ressentir la sensation de satiété.

-Vous vous concentrez pour arrêter de manger quand la satiété se fait sentir.

 

Issu du livre 3mangez » de Guylaine Guevremont.

 

 

 

Bilan a ce stade des exercices :

 

Côté balance, je suis revenue au poids que je faisais lorsque j'ai débuté la méthode zermati. C'est plutôt une bonne nouvelle car je sais que je mange encore beaucoup trop et il m'est aussi arrivée de faire des compulsions.

 

Je suis parvenue à prendre du recul par rapport au chiffre qui s'est affiché sur la balance et c'est très positif. Je n'étais pas déçue, je le trouvais juste et je suis encore plus motivée pour poursuivre mes exercices car je sens que je suis très proche de mes sensations.

 

Le meilleur reste à venir!

Publié dans Mangez!

Commenter cet article

Elosyia 02/11/2011 13:43


Bravo ! Tes résultats sont encourageants pour la suite.
Tu me donnes envie de me pencher sur ce livre du coup. J'irais voir dans ma bonne librairie si je peux le trouver.


teparlerdemavie 03/11/2011 08:25



Ce livre est un bonheur et son discours est très déculpabilisant.



Glycine blanche 01/11/2011 10:04


Je vois que la motivation est toujours au rendez-vous. Bises et bonne journée.


teparlerdemavie 02/11/2011 12:54



Merci glycine blanche.



Myrtille 31/10/2011 12:13


bon courage !
Je me dis que j'ai bien de la chance ..de ne pas connaitre tout cela !
Je crois que j'aurais du mal à devoir potasser tout ça et faire attention à ceci ou cela ..
bisouss


teparlerdemavie 31/10/2011 12:53



Malheureusement, je suis en plein dedans donc autant faire les choses avec le plus de plaisir possible!



Choupie 31/10/2011 09:58


C'est dur de perdre du poids ! pour le moment je n'ai pas la motivation necessaire pour y arriver .
la seule chose c'est que je ne me ments plus et j'assume a peu pres . c'est deja un bon debut ?
Bisous,bisous


teparlerdemavie 31/10/2011 12:53



Oui, c'est un bon début!



La Fée Passie 31/10/2011 09:17


Félicitations ! Laisser une moitié d'assiette de confis de canard... ça, ça va être un vrai exercice !


teparlerdemavie 31/10/2011 12:53



Laisser la moitié mais savoir qu'on peut la finir si on a encore faim ou qu'elle nous attend pour le prochain repas, c'est moins frustrant.



matchingpoints 31/10/2011 09:04


Ce n'est pas si facile que ça d'être honnête envers soi-même, encore tout un apprentissage.


teparlerdemavie 31/10/2011 12:52



C'est vrai, c'est un long apprentissage.



lillyrose 31/10/2011 08:43


C'est inhumain de s'arrêter à mi-assiette quand on a un truc délicieux dedans! là je refuse! je me donne le droit d'être gourmande! Par contre j'arrive bien à déterminer quand j'ai faim : c'est
quand je commence à être désagréable quand on m'adresse la parole normalement, il faut vraiment que j'aille manger à ce moment là.


teparlerdemavie 31/10/2011 12:51



Oui, je suis pareille mais là, il s'agit juste d'un exercice.


quant à la faim, les signaux sont parfois subtils et il faut savoir s'écouter pour les reconnaître avant qu'il ne soit trop tard (et que tu aies mordu ton voisin! lol)