Menteuse!

Publié le par teparlerdemavie

Shrek-the-Third---Pinocchio---02.jpg

 

Tout le monde ment…

 

Soyons honnêtes (on est entre nous), on a tous nos petits secrets inavoués qu’on aime préserver et le mensonge est un excellent moyen de mettre du piment dans sa vie. Si, si, je t’assure, si tu es vertueuse, mets-y toi, tu verras comme la vie est plus belle agrémentée de petits mensonges distillés ça et là avec modération.

 

Oui, le gros mensonge quotidien, n’a plus, au fil du temps, aucune valeur. Restons modeste et parcimonieuse dans le mensonge.

 

La technique, bien évidemment est de faire croire à l’autre ce que vous dites (le ton blasé est parfait pour cela).

 

Voici quelques uns de mes petits secrets (ou gros mensonges, à toi de voir) :

 

1 : Je n’oublie jamais un anniversaire, j’ai juste un problème de batterie récurent certains jours stratégiques.

   

2 : Je baisse toujours de 10 euros le prix des fringues que j’achète (sinon, mon homme ne me lâcherait plus dans les magasins). « Ce petit haut, je t’assure, il m’a coûté une misère, franchement, ça aurait été une erreur de ne pas le prendre ».

  

3 : Trouver des arguments tendancieux lorsque j’ai malencontreusement oublié de virer l’étiquette et que le prix apparaît bien en évidence : « 39.90 euros pour un misérable petit haut, ça fait mal, certes mais c’était le seul qui m’allait et les autres étaient bien plus chers ! Je t’assure, j’ai fait une sacrée affaire » (attention de ne pas prendre non plus son homme pour un con, il y a toujours une limite à ne pas franchir et ne pas hésitez, le cas échéant à partir dans un grand éclat de rire pour lui faire croire à une bonne blague. Ahum ! Ça ne marche pas ? Zut ! Prétextez une urgence et fuyez !)

 

5 : Faire semblant d’être absorbée par un truc super méga intéressant au fond de mon sac lorsque j’ai repéré au loin une personne que je ne souhaite pas voir et m’extasier abondamment sur la surprise (et le plaisir) de la croiser lorsqu’elle me pose une main sur mon épaule (Argh ! Pas de chance !). C’est une technique de louvoiement que j’employais aussi à l’école lorsque le prof annonçait une interro orale surprise… mais ça ne marche pas à tous les coups. (On notera que plus ton sac est grand, plus tu es crédible ! Ne pas tenter sa chance avec une minuscule pochette. Mais dans ce cas-là, osez le lacet défait ! Hop, diversion… Vous êtes en escarpins, zut ! Mais faut y mettre du votre aussi un peu !)

 

6 : Ce que j’apprécie chez un homme : son intelligence, bien évidemment ! (Il n’y a que les hommes pour se focaliser sur un beau cul).

 

7 : Jouer aux femmes blasées lorsque mon homme est dans les parages : « Ouais, je te l’accorde, il est pas mal » (mais entendre ma petite voix intérieure hurler : « Oh ! La vache, ce mec est carrément canon !! » Mais rester impassible, ne frémir que de l’intérieur).

 

8 : J’adore ton plat, c’était vraiment excellent mais là, vraiment, je n’ai plus faim. Le dessert ? Ouch, ça risque de faire beaucoup non ?

 

9 : Votre critique était fondée, je l’accepte complètement (L’injure mentale est autorisée dans certains cas extrêmes, surtout si votre interlocuteur –votre chef en l’occurrence- est un crétin notoire.)

 

10 : Cette série américaine débile (Castle), ah oui, parlons-en ! La télévision ça devient n’importe quoi !

 

11 : Mon poids à 20 ans ? Pff ! J’étais beaucoup trop maigre !

 

12 : La Mongolie ? Bien sûr que je sais où elle se situe ? J’ai toujours été excellente en géographie.

 

Attention : les 2 prochains mensonges, je les sers sans honte aucune à mes enfants :

 

13 : J’ai toujours été excellente à l’école, je n’ai jamais eu de 0 en maths. Tout est une question de travail ! (Sauf toute mon année de 3e, c’est bien pour ça que je me suis retrouvée en seconde section arts plastiques)

 

14 : L’art plastique était un choix, une vocation.

 

15 : Tu as pris 10 kg ? Mais où les as-tu mis ? (Dans le cou peut-être… ?)

 

16 : Qu’il est trognon ce bébé ! (Alors s’extasier devant un bébé hideux –oui, ça arrive- c’est toujours délicat. Pour les plus mauvais menteurs, faire le choix tactique de changer de sujet : « Alors cet accouchement, pas trop difficile ? » Et embrayer sur le poids à la naissance, la joie du papa… bref, soyez imaginatifs !)

 

17 : Non, vos enfants ne me gênent absolument pas, pensez-vous ! J’en ai moi-même 3, je sais le bazar qu’ils mettent à cet âge-là !

 

18 : Votre petite fête? Jusqu'à 3h du mat, c'est à peine, si nous l'avons entendue!

 

19 : Désolée, j'ai arrêté de fumer (vu le prix des clopes, en donner une à un inconnu, c'est comme jeter un billet de 10 euros par la fenêtre).

 

20 : Cette robe te va comme un gant! Si, si je t'assure (un gant de toilette!)

 

21 : Chéri, je suis prête dans 5 minutes.

 

22 : J'adore ton parfum, on dirait une brise printanière. (Qu’est-ce que c’est ? Le dernier « Oust, spéciale mauvaises odeurs ? »)

 

Rhoo ! Il n’y a pas de mal à mentir dans certaines circonstances particulières et puis, le mensonge, c’est une seconde nature pour beaucoup, non ? Une expression artistique (quels bons acteurs sommes-nous parfois), une jolie façon de ne pas blesser (ça, c’est l’excuse habituelle pour un beau mensonge en société) et de pimenter sa vie.

 

Et vous, quel est votre plus beau mensonge (ou technique de louvoiement) ?

 

Commenter cet article

alister 11/11/2012 13:12

Tu m'as bien fait rire :-D !On arrange tous un peu la vérité par nécessité ou peur de blesser inutilement... Je suis un adepte de OUI mais je commence à travailler dessus ^^ !

teparlerdemavie 12/11/2012 00:14



Il y a des circonstances où on ne peut décemment dire la vérité! Ce serait trop cruel! :D



fleur d'étoile 08/11/2012 21:18

mon plus beau, c'est "non mais j'étais malade ce soir là, tu l'as bien vu le lendemain!" pour expliquer pourquoi j'ai fait l'étoile de mer la première fois où j'ai couché avec celui qui deviendrai
mon Doudou (avec qui je vis) mais qui à ce moment là, était une erreur de soirée que je ne pouvais pas éviter... le lendemain, j'avais aussi fait exprès, prétexter un mal de crâne soutenu pour être
crédible! bisou bisou!

teparlerdemavie 09/11/2012 09:42



C'est beau subterfuge (non, nous ne sommes pas des menteuses :D)



Albane 08/11/2012 18:04

J'aime bien le coup du gant de toilette !

Ce qui m'arrive, quand je veux écourter un coup de fil, c'est de dire "je suis désolée, les enfants ont besoin de moi/ils sont en train de dîner/le bébé s'est mis à pleure". Imparable.

teparlerdemavie 08/11/2012 18:31



Les enfants sont souvent des alibis parfaits (il m'arrive aussi d'en profiter! lol)



adele 08/11/2012 16:13

Quelle claque!
Moi qui croyais que je ne mentais jamais, je me rends compte que je me voilais la face: j'ai pratiqué (presque) tous les mensonges que tu cites! (j'ai même eu l'impression que tu parlais de moi)
bizes

teparlerdemavie 08/11/2012 18:34



Ce sont des petits "oublis" ou "stratégies" pas de vrais mensonges (oui, bon, on trouve les excuses qu'on peut!).



Lôla Peste 08/11/2012 15:35

Moi je n'appelle pas ça des mensonges, par contre je pratique à outrance l'omission et la dissimulation de la réalité par l'utilisation abusive de certains mots...!
Très bel article, je l'adore, il tombe à point dans une petite pause de fin de journée :)

teparlerdemavie 08/11/2012 18:35



L'omission et la dissumulation, c'est exactement cela! Merci Lôla ;)



TiteZa 08/11/2012 14:22

JE NE MENS JAMAIS !

Nan mais oh !

:)

teparlerdemavie 08/11/2012 16:21



Moi non plus! J'arrange juste un peu la vérité...



Isabelle 08/11/2012 13:30

Evidemment on fait tous des petits mensonges, mais qu'est ce que j'ai pu mentir à mon chéri sur différentes choses achetées (sauf sur les vrais affaires ...), mais sur les meubles, les fringues etc
.... si il savait ! il a qu'a gérer les comptes après tout si il est pas content ! (nannn c'est pas une bonne idée ça finalement ...)

teparlerdemavie 08/11/2012 16:20



Ahaha! Moi je râle parce qu'il ne fait jamais les comptes mais avec le trafic que je fais sur le sien chaque mois (je transferts ses sous sur mon compte), je me dis que je ferais mieux de me
taire! 



Marcelle 08/11/2012 12:37

C'est marrant mais pour éviter la phrase de mes copines (avec qui on n'a pas les mêmes goûts) :
"Tu as payé autant pour ça ?"
Je fais pareil, je baisse le prix de 10 euros

teparlerdemavie 08/11/2012 16:19



T'as raison, on ne va pas en plus culpubaliser de se faire plaisir! :D



DarkGally 08/11/2012 11:18

"Bonjour, je m'appelle Estelle" (pour les mecs que je n'ai aucune intention de revoir...bien sûr je ne m'appelle pas Estelle).

Sinon je sors les mêmes que toi ^^

teparlerdemavie 08/11/2012 16:17



Pas mal l'idée de changer de prénom (je suis tellement cruche que je donne d'instinct le mien... oui, je sais, pas très malin!)



Lilly rose 08/11/2012 10:53

nan, mais c'est pas grave si tu m'envoies un mail une fois toutes les deux semaines, alors qu'avant c'était 5 fois par jour, je comprends que tu as trop de boulot, et que du coup... (bon je ne te
dirais pas que j'en crève, ça te ferait peur et ça me ferait mal de perdre ma dignité!)

teparlerdemavie 08/11/2012 11:14



Pas toujours facile à accepter... je te fais de gros bisous.



Kandygirl 08/11/2012 10:53

C'est drôle parce que moi qui n'aime pas mentir, je me faisais récemment la réflexion que le mensonge est quand-même inévitable en société.
Il est bien évident que lorsqu'on croise qqn qu'on aime pas, on ne va pas lui dire "oh non pas toi! t'es vraiment la dernière personne dont j'avais envie de voir la tronche!" Dans ce cas là mieux
vaut avoir intégré les codes de bienséance et de politesse mensongère...

teparlerdemavie 08/11/2012 11:14



Franchement, il y a des moments où on ne peut pas faire autrement! On est d'accord ;-)



Tite Delph 08/11/2012 09:59

Qu'est ce que j'ai rigolé ohlala mdr ^^ Le pire, c'est que tu as dévoilé mes propres mensonges, attends je te dis les n° lol : 1, 5, 7, 9, 12, 16 (sur fb, j'en ai vu un d'une de mes copines, qui
était tellement moche que çà m'a coupé le sifflet et que j'ai été incapable de cliquer sur "j'aime", je n'arrivais même à mentir lol), 18, et 13 et 14, je pense, si j'avais des enfants.

Le pire mensonge que je puisse dire à quelqu'un qui a envie de me voir (une copine, parce qu'avec les ami(e)s je suis sincère et ils le savent et à qui je n'ose pas avouer que je ne me sens pas du
tout de faire quoique se soit, parce que j'ai trop mal ou que je suis fatiguée au point de bien savoir que je vais me mettre à dormir dans l'après-midi, le mensonge est de dire que j'ai déjà
quelque chose de prévu. C'est moche, mais parfois, j'ai honte de dire mon état, c'est plutôt çà. Mais tu as raison, je ne connais personne qui ne ment pas tant que ce ne sont pas des énormes
mensonges qui peuvent faire du mal :-) Gs bisous (mmhh ton parfum sent bon derrière l'écran... qu'est ce que c'est ?? lol), celui là je le retiens ^^

teparlerdemavie 08/11/2012 10:29



Malheureusement, tous les bébés ne sont pas adorables mais à cet âge-là, ils changent vite (heureusement!lol)


Je crois que l'excuse bidon, tout le monde l'utilise. Parfois, on n'a pas le choix (tout le monde n'est pas ouvert d'esprit ;-) Pour les douleurs, je te comprends (j'ai moi-même
une maladie auto-immune inflammatoire). Bises



Morgane 08/11/2012 09:44

Excellent! Une bonne dose de rire pour commencer la journée! (Je me suis reconnue sans honte aucune sur la majorité des mensonges...)


Je mens depuis que je suis toute petite.Les raisons?

- Parce que très tôt :modecausetteon: je me suis rendue compte que les personnes qui m'entouraient n'accepetaient pas la vérité :modecausetteoff: On dit tjrs à ses enfants qu'il ne faut pas mentir,
que dire la vérité amenuise le délit sous l'air entendu de "faute avouée à moitié pardonnée" etc. Mais quel sentiment de trahison quand dans un élan de franchise absolue, on avoue une faute et
qu'on se retrouve punie/grondée comme pas permis...!!! Alors je me suis faite avoir, une fois, deux fois, mais pas trois!

-Parce que je ne suis plus une enfant dont sort tjrs de la bouche la vérité...!


-Parce que, comme tu dis, ça pimente un peu le quotidien et mon quotidien de mèrauf' en a bien besoin;

-Parce que surtout, je ne sais pas dire "non". Je sais, c'est nul, mais j'ai vraiment du mal. Ca me rend malade, me met dans des situation caucasses bien des fois mais je suis une handicapée du
"non". Du coup, quand je sens que je vais devoir répondre par la négative à une copine qui me demande de garder pour le week-end son fils (qui est à peine copain avec le mien et que je trouve
insupportable, arrogant, effronté, bref, un "amour")j'invente un we à Uzès chez ma cousine, l'absence de mes enfants qui sont invités chez des copains eux aussi-ça tombe mal!-, de la famille qui
débarque à 5 pour le week-end et quand tu connais la taille de mon appart'...bref, je sais, c'est minable mais vraiment, je ne me vois pas dire "Non, ça va pas être possible, ton gamin, c'est pire
que la mérule" .

Voilà, tu sais tout!

teparlerdemavie 08/11/2012 10:07



Oh! Je suis comme toi (la reine de l'excuse bidon pour me débarrasser d'une corvée! Même pas honte).


En tout cas merci de m'avoir bien fait rire! :D



Dhelicat 08/11/2012 09:32

Tu mas fait rire et ça fait du bien de bon matin ( houps surry il est déjà ...) qui n'a pas utilisé ces artifices pour arranger des situations lolll alors mensonges un peu ... Mais passionnément!
Bonne journée à toi.

teparlerdemavie 08/11/2012 10:06



Un petit mensonge ne fait jamais de mal ;-) Il peut même faire du bien!



oth67 08/11/2012 09:09

Nous avons été conditionné très tôt avec le Père Noël & la petite souris !

teparlerdemavie 08/11/2012 10:05



Tu as parfaitement raison!