Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Mise à nu.

Publié le par teparlerdemavie

Mise à nu.

« Notre corps est le tableau vivant de notre histoire ».

Cette phrase, je l’ai lue sur une affiche scotchée au mur chez mon thérapeute. Elle me parle de mon corps, ses blessures et comme il a été cabossé au fil des ans. Je l'ai maltraité, malmené, critiqué, accusé, rejeté avant de le voir enfin dans sa vérité nue. Il m'est apparu soudain dans toute sa douleur, sa fragilité comme un enfant qui a subi tant de rancune. Je l'ai traité comme ma mère m'a traitée, avec indifférence, regret qu'il ne soit pas autre, du bon sexe, et violence en me reprochant jusqu'à mon existence.

Cette haine, je l'ai tournée vers moi. Je me suis fait souffrir, je me suis condamnée sans procès ni défense.

Et soudain, cette phrase que j'ai lue mille fois, qui m'avait, jusqu’alors traversé le regard, l'esprit et l'âme sans toucher aucune de mes cellules, a pris sens. Mes yeux qui semblaient aveugles, mon cerveau fermé aux mots, insensible et ignorant, se sont réveillés, comme sortis d’un long sommeil et chaque lettre s’est imprégnée en moi, devenant tout à coup, presque miraculeusement… une évidence.

Oui, notre corps est le tableau vivant de notre histoire. J’en prends conscience et je réalise la voie sur laquelle je m’étais engagée. Je m’étais perdue en route, j’ai soudainement retrouvé la vue et le chemin que je dois emprunter.

Mon corps est le tableau vivant de mon histoire si douloureuse. Il n’est qu’un enfant dans une enveloppe corporelle trop grande et trop lourde pour lui. Il n’est qu’un enfant qui a besoin désespérément d’amour, de tendresse et d’attentions. Et tout cela, aujourd’hui, j’ai le pouvoir de lui offrir. Je me dois bien ça, je lui dois bien ça.  

 

LIEN PHOTO

 

Partager cet article

Repost 0

S'envoler.

Publié le par teparlerdemavie

S'envoler.

"Tout langage d'obligation, "je dois", "il faut", a pour effet immédiat de nous alourdir. Car nous sommes des êtres d'élan." Marshall Rosenberg.

Nos mots, ceux que nous prononçons sans y prêter attention, ont un impact bien plus puissant qu'on ne le pense sur notre façon d'agir et de réagir. Ayons conscience de ces poids inutiles que nous faisons porter à nos épaules. Ayons la parole juste, toujours dans l'indulgence et la simplicité.

 

LIEN PHOTO

Publié dans L'art de l'essentiel.

Partager cet article

Repost 0

Chaque jour est une leçon où l’on apprend de soi.

Publié le par teparlerdemavie

Chaque jour est une leçon où l’on apprend de soi.

Lorsque je lève le regard vers le sommet de la montagne qui symbolise celle que je suis, la pente paraît si abrupte et infranchissable. Mais si je porte mon regard devant moi, alors tout me paraît possible.

Apprendre de soi, un peu, chaque jour est le meilleur moyen pour avancer sans craindre l’impossible.

 

LIEN PHOTO

Partager cet article

Repost 0

Quand j'entends...

Publié le par teparlerdemavie

Quand j'entends...

Après mon article (ICI), j'ai lu et entendu des personnes, hommes et femmes confondus, énoncer la "bêtise" de faire de ce sujet (la fessée), une poussée émotionnelle inutile, voir pénible (quoi? On parle encore de ça?)

Voilà ma réponse à tous ceux qui sont convaincus qu'une fessée ou une gifle n'ont pas de conséquence sur l'enfant :

"Un enfant blessé dans son intégrité ne cesse pas d'aimer ses parents, il cesse de s'aimer lui-même." Jesper Juul.

Ces quelques mots expriment très bien mon ressenti. J'avais à coeur de les partager.

 

LIEN PHOTO

Partager cet article

Repost 0

Tragédie.

Publié le par teparlerdemavie

Google image

Google image

Je me suis levée ce matin et comme tous les matins, j’ai allumé la radio. Et là, stupeur ! J’apprends avec effroi le décès de 3 grands sportifs français dans un accident d’hélicoptère. Et un nom me tétanise, Camille Muffat. Cette gamine était à peine plus âgée que ma fille, elle portait le même prénom que ma fille. C’est juste terrible. J’imagine l’horreur que vivent les familles à l’heure qu’il est. Et que dire de la famille d’Alexy Vastine qui venait de perdre leur fille seulement âgée de 21 ans dans un terrible accident de voiture.

Comment peut-on mourir si jeune alors que la vie vient à peine de commencer? 

C’est mon cœur de maman qui sanglote ce matin, c’est mon cœur de femme qui vacille ce matin.

Cette horreur nous rappelle comme il est important d’aimer ceux qui nous sont proches, de leur dire, leur montrer avant qu’on ne puisse plus le faire.  

J’ai une pensée toute particulière pour les familles de toutes les victimes. Pour les mamans et les papas qui pleurent leurs enfants aujourd’hui. Et à tous ceux qui ont perdu un être cher.

 

Publié dans Libre expression.

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 > >>